Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Anne Beffort


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Anne Beffort

Anna Beffort
Neudorf (alors commune d'Eich) Davos ()

Anne Beffort est la tante de Pierre-Dominique Bausch. Fille de jardinier, elle fait partie d’une fratrie de dix enfants. Après l’enseignement secondaire au pensionnat Notre-Dame Sainte-Sophie à Luxembourg, elle étudie à l’École normale d’institutrices. De 1900 à 1904, elle enseigne à Roedgen. Après avoir réussi les quatre brevets d’institutrice, elle fait des études de lettres françaises à l’université de Münster et à la Sorbonne à Paris, où elle est l’élève de Gustave Lanson. En avril 1909, elle est la première Luxembourgeoise, avec Marie Speyer, à passer un doctorat. Elle est aussi l’une des premières professeures au Lycée de jeunes filles à Luxembourg nouvellement créé. En 1941, Anne Beffort est démise de ses fonctions de professeure par les occupants nazis, puis reprend l’enseignement de 1945 à 1946. À partir de 1929, elle est cofondatrice et présidente de l’Association amicale des anciennes élèves du Lycée de jeunes filles.

Anne Beffort a défendu assidûment les langue et littérature françaises et s’est engagée en faveur d’un rapprochement entre les cultures française et luxembourgeoise. Elle a ainsi été membre fondatrice de la SELF et membre des Amitiés françaises. Admiratrice de Victor Hugo, elle œuvre en 1935 en faveur de célébrations luxembourgeoises pour le cinquantenaire de la mort du poète et fait acheter, par l’État luxembourgeois, la maison dans laquelle l’écrivain a vécu lors de son exil à Vianden en 1871, afin d’y aménager un musée. De 1937 jusqu’à sa mort, Anne Beffort est présidente des Amis de la Maison de Victor Hugo. Elle a consacré des études scientifiques à Victor Hugo, mais aussi à Alexandre Soumet. En outre, elle a publié de nombreux articles dans les périodiques Les Cahiers luxembourgeois, Les Pages de la SELF, Luxemburger Zeitung, Journal des professeurs, Annuaire des Musées et Luxemburger Wort.

Dans le premier tome de Souvenirs, Anne Beffort réunit des récits et des nouvelles qui ont pour sujet la famille et la vie dans le faubourg de Clausen, mais aussi l’amour de la nature ainsi que sa vie d’écrivain. Le deuxième tome comprend l’étude L’Enfant dans l’œuvre de Victor Hugo et particulièrement dans « Les Misérables » ainsi qu’une série d’autres articles sur Victor Hugo.

Elle a donné son nom au prix Anne-Beffort, attribué depuis 2003 par la Commission pour la promotion de l’égalité des chances de la Ville de Luxembourg pour récompenser les initiatives en matière d’égalité des chances entre les sexes.

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Annuaire de la Société des Amis des Musées
    Noms utilisés
    Anne Beffort
  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Anne Beffort
  • Titre des périodiques
    Clarté (L). Hebdomadaire politique et littéraire
    Noms utilisés
    Anne Beffort
  • Titre des périodiques
    Hémecht (d') - La Patrie. Erausgi vun der Unio'n vun de Letzeburger Freihêtsorganisatio'nen
    Noms utilisés
    Anne Beffort
  • Titre des périodiques
    Journal des professeurs
    Noms utilisés
    Anne Beffort
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    Anne Beffort
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Zeitung III [1868-1941] / LZ
    Noms utilisés
    Anne Beffort
  • Titre des périodiques
    Neue Luxemburger Kalender (Der). Eine Publikation von Tony Jungblut
    Noms utilisés
    Anne Beffort
  • Titre des périodiques
    Pages de la SELF (Les)
    Noms utilisés
    Anne Beffort

Études critiques

Membre

  • Amis de la Maison de Victor Hugo
  • Amitiés françaises
  • SELF / S.E.L.F. - Société des écrivains luxembourgeois de langue française

Archives

Citation:
Nicole Sahl, « Anne Beffort », sous : , mise à jour du 09.10.2020, consulté le .