Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Jeff Herr


Photo :
© Jeff Herr

Jeff Herr

Luxembourg

Jeff Herr ne doit pas être confondu avec son homonyme, le batteur des groupes Jeff Herr Corporation et Funky P.

Jeff Herr fréquente l’école primaire à Lintgen, puis le Lycée technique Michel Lucius et le Lycée technique pour professions de santé à Luxembourg. Il travaille de 1999 à 2001 dans les soins à domicile pour la Croix-Rouge, et depuis comme gestionnaire pour l’Administration des services de secours. En 2009, il passe le certificat pour l’organisation des services de secours en cas de catastrophe de l’ULB et devient instructeur en premiers secours. Il publie l’ouvrage didactique Erste Hife für Kinder von Kindern (2013) et le manuel d’accompagnement Stierwen zu Lëtzebuerg. Vum gudden Ëmgang mam Doud (2017), tout comme des articles au sujet des premiers secours. En 2018, il est élu Luxembourgeois de l’année à la suite d’un sondage mené par RTL.lu, en tant que cofondateur de l’asbl Wonschkutsch, qui propose d’exaucer le dernier souhait de malades en phase terminale.

Jeff Herr écrit des romans policiers qui se déroulent dans un milieu rural luxembourgeois. Dans les deux premiers livres, la commissaire d’origine portugaise Maria Ferreira mène l’enquête. Dans Die Tote ohne Augen, un malfaiteur cautérise avec un produit chimique les yeux de deux chevaux alors que, peu après, un cadavre féminin, également aux yeux cautérisés et au corps ravagé, est retrouvé dans un étang. Dans le second volume, Das Christkind, un nouveau-né est retrouvé mort lors d’une mise en scène dans une crèche de Noël vivante, et la commissaire enquête dans la paroisse, où le presbytère et le cimetière attirent son attention. Uelzechtdallkrimi relate le meurtre d’une jeune enseignante enceinte, retrouvée empoisonnée dans l’Alzette. Une autre enseignante est enlevée et séquestrée. Le commissaire Jacques Majerus y mène les enquêtes afin de déférer les coupables au parquet.

Jeff Herr écrit également des livres pour enfants en langue luxembourgeoise. Dans Gedichter a Geschichte fir déi Kleng, il rassemble des histoires sous forme de poèmes pour les plus petits. D’Familjerees raconte le départ en vacances d’une famille nombreuse et relate les anecdotes et aventures qu’elle y vit. Les dessins de ces deux albums sont de Susy Schmit. Dans Kee fäert d’Lilli (2019), illustré par Sabrina Kaufmann, la nécessité de l’entraide entre camarades de classe et amis est illustrée par l’exemple d’un petit fantôme ; il est censé apprendre dans une école pour fantômes à effrayer les gens, bien qu’il soit en fin de compte trop gentil pour le faire.

Cet article est signé Jacques Steffen et Tim Reuter

Publications

Études critiques

Citation:
Jacques Steffen/Tim Reuter, « Jeff Herr », sous : , mise à jour du 02.12.2020, consulté le .