Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Philippe-Serge Weiss


Photo :
© Fotostudio Creativ, Margret Friedrich (Echternach)

Philippe-Serge Weiss

Philippe-S. Weiss
Lausanne ()

Philippe-Serge Weiss fait ses classes primaires et secondaires aux collèges de Béthusy-Lausanne et Aigle, puis au Gymnase cantonal classique de La Cité à Lausanne. Il travaille, dès 1970, pour les Editions Rencontre à Lausanne, puis débute, à partir de 1973, une carrière dans le secteur bancaire. En 1988, il intègre une compagnie d’assurances pour laquelle il quitte Lausanne et part s’installer au Grand-Duché en 1995. À partir de 2003, il y exerce ensuite la fonction d’administrateur délégué pour une société de gestion de fortune. Il s’engage, dès 2004, au sein du Cercle Suisse Luxembourg, dix ans en tant que membre du comité et six ans en tant que président (2004-2010). Après avoir résidé successivement à Bertrange et Gonderange, il déménage à Irrel (Allemagne) en 2012. Il est retraité depuis 2010.

Philippe-Serge Weiss publie, en 2007, un court récit en prose intitulé Visage de femme puis, en 2014, un recueil de courts récits intitulé Chaque Jour est une Vie. Le premier volume suit une rencontre amoureuse ayant pour arrière-fond le traumatisme d’un personnage qui, dans sa jeunesse, a causé la mort d’une jeune femme dans un incendie. Le second ouvrage propose quant à lui vingt récits hétéroclites dans lesquels se succèdent, déclinées sous diverses formes, notamment épistolaires ou versifiées, de brèves réflexions personnelles, tranches de vie et questions d’actualité. Un personnage du nom de Marie, alter ego du narrateur, de même que l’expérience d’une incarcération vécue par ce dernier sont récurrents dans les deux volumes. Ils ont également en commun de privilégier une écriture fragmentaire, renforcée par des subdivisions de textes en paragraphes succincts, au sein de laquelle les thèmes de la sensualité féminine et des attractions charnelles sont omniprésents.

Philippe-Serge Weiss se charge également de la rédaction du catalogue de l’exposition « Six + Six » fondée sur un dialogue Suisse-Luxembourg et organisée par le Cercle suisse au Château de Bourglinster en 2000. En 2015 paraît L’image et le mot, un ouvrage dans lequel des toiles de l’artiste Antoinette Goniva sont accompagnées de textes de Philippe-Serge Weiss. Il alimente par ailleurs régulièrement son blog littéraire.

Cet article est signé Ludivine Jehin

Publications

Études critiques

Citation:
Ludivine Jehin, « Philippe-Serge Weiss », sous : , mise à jour du 24.03.2016, consulté le .