Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Gintaré Parulyté


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Gintaré Parulyté

Vilnius ()

Originaire de Lituanie, Gintaré Parulyté s’installe au Luxembourg avec sa famille et intègre, à partir de la deuxième classe, l’American International School of Luxembourg (1992-1993), puis, de 1993 à 1997, l’école primaire du Limpertsberg. Après des études secondaires au Lycée de garçons à Luxembourg, elle rejoint, de 2004 à 2009, l’Institut des Hautes Études des Communications Sociales à Bruxelles, où elle décroche un Master en communication. Elle suit des cours d’art dramatique à New York, puis, à partir de 2009, à Bruxelles et à Berlin. Plus tard s’ajoutent des cours de mise en scène et de scénarisation à Londres. Elle apparaît dans son premier film en 2001 à l’âge de 15 ans. Depuis lors, elle travaille comme actrice, mais également comme metteuse en scène de cinéma et de théâtre, notamment pour la pièce Wie ein König de Guy Helminger en 2020.

Gintaré Parulyté rédige des articles, des gloses et des interviews en langue anglaise pour les magazines Luxembourg City Magazine, Nico, I love you (Berlin), The Word (Bruxelles), N WIND (Vilnius) et Put an Egg on It (New York). En 2014, elle est l’une des contributrices de l’anthologie Women in Clothes qui paraît chez Penguin. En 2016, elle est en charge d’une compilation de 26 recettes de la rubrique Expat Cooking du City Mag, qui paraît sous le titre de Cook mol!. Avec la photographe Antje Taiga Jandrig, elle gère le blog culinaire terrekitchen, où elle présente des recettes végétariennes.

En 2018, c'est lors du Monodrama Festival, à la Banannefabrik, qu'elle crée le spectacle A Lithualien in the Land of Bananas qui, conçu deux années auparavant dans le cadre du Monolabo, aborde les sujets du déracinement et de la quête d’une identité culturelle. En 2019, le court-métrage Is That, Like, Your Real Job?, qu’elle a écrit et réalisé et dont elle joue également le rôle principal, est présenté au festival CinÉast. Gintaré Parulyté écrit également des poèmes épigrammatiques en anglais, qu’elle publie à partir de 2018 sur Instagram, avec des illustrations d’Inga Aleknaviciute, sous le titre de notesfromunderthetable .

En 2017 paraît sa première publication autonome. Fuck est un texte court en prose, dans lequel une femme décrit en 17 chapitres une relation amoureuse caractérisée par son désir de tomber enceinte et la pression qu’elle exerce sur elle-même et sur les autres. L’expérience particulière et peu sentimentale de la protagoniste, qui définit sa vie surtout par le biais de la sexualité, reflète une féminité émancipée et égoïste qui fuit les relations durables et reste à la merci des états d’âme.

Cet article est signé Nathalie Jacoby

Publications

Études critiques

Citation:
Nathalie Jacoby, « Gintaré Parulyté », sous : , mise à jour du 05.11.2020, consulté le .