Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Marie-Isabelle Callier


Photo :
© Vincent Flamion

Marie-Isabelle Callier

Knokke ()

Après des études primaires à Ohain et secondaires à Bruxelles, Marie-Isabelle Callier termine ses études supérieures à l’École supérieure des arts Saint-Luc (1988-1991) à Bruxelles par un graduat en illustration. Ensuite, elle travaille pendant 12 ans en tant qu’infographiste et illustratrice publicitaire, avant de se consacrer entièrement à la conception de livres pour enfants et à la peinture. En tant qu’artiste peintre, elle a participé à des expositions collectives ou individuelles à Bruxelles, Washington, Shanghai, Singapour et Luxembourg, entre autres en 2014, 2017 et 2020 à la galerie André Simoncini, avec laquelle elle édite un livre d’artiste en 2014. Elle participe aux expositions de l’association De mains de maîtres, en 2018 à Luxembourg et en 2019 à Paris. Marie-Isabelle Callier a la double nationalité belge et luxembourgeoise ; elle vit et travaille au Luxembourg.

Marie-Isabelle Callier est auteure et illustratrice de livres pour enfants. Elle y aborde des thèmes courants de l’enfance comme les préférences alimentaires (J'aime pas le poisson !, 2003) , les difficultés à s’endormir (Sarah et le Petit Pois, 2006), la phase d’opposition (Non et non pas question, 2011) ou encore les vrais jumeaux et leurs différences (Monsieur Rouge & Monsieur Bleu, 2012). Des enfants se lancent à la recherche du chocolat « magique » de la fée Carabosse, qui permet de guérir la maladie de leur papa (Bosses, Cabosse et Carabosse, 2008) ou essaient de comprendre la grossesse compliquée de Ma Maman ballon (2012).

Le Trésor de Lucilinburhuc (2017) raconte un jeu de piste et une chasse au trésor dans la ville de Luxembourg, mis en péril par une querelle entre frères jumeaux, et transmet de façon ludique des informations sur l’histoire de la capitale. Wichapi - étoile parmi les étoiles (2019) raconte l’histoire de l’amitié entre une petite fille sioux et Petite Ourse. Lorsque sa tribu se met en route vers ses quartiers d’hiver, Wichapi ne veut pas partir avant d’avoir pris congé de son amie. Comme celle-ci est en hibernation, Wichapi reste sur place et ne rejoint les siens qu’au printemps, après un long voyage solitaire. Mystères aux musées (2020) accompagne de jeunes lecteurs lors d'une découverte nocturne des musées de la Ville de Luxembourg  et de leurs trésors artistiques. Le texte, édité par Les Amis des Musées, existe en quatre langues. La série Ma Famille Patchwork présente des moments du quotidien d'une famille recomposée.

Quelques titres ont été traduits en luxembourgeois et en allemand par Myriam Welschbillig et Sonia Thewes. D’autres ont connu des adaptations en anglais, en allemand, en néerlandais, en slovène, en croate, en danois, en coréen, en chinois ou en turc. Marie-Isabelle Callier a illustré en outre un livre pour enfants de Martine Horsmans.

Avec ses livres, Marie-Isabelle Callier s’associe également à des projets humanitaires, comme la recherche sur les tumeurs cérébrales chez les enfants (A Weed in my Head), le parrainage d’enfants de l’ethnie miao en Chine par l’association Couleurs de Chine (Le Secret de Xinmei) ou l’accès à l’éducation d’enfants défavorisés en Afrique du Sud soutenu par l’association Naledi (My School, My Community, Our Future, 2016). En 2017, elle crée pour la Fondatioun Kriibskrank Kanner le jeu de société "Let's go Poldi" et un foulard en soie.

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Participations diverses

Traductions

Études critiques

Distinctions

Citation:
Nicole Sahl, « Marie-Isabelle Callier », sous : , mise à jour du 24.11.2021, consulté le .