André Simoncini

Esch-sur-Alzette


Photo: André Simoncini
André Simoncini
Photo: ©

André Simoncini est le fils d'immigrés italiens. Il passa son enfance à Esch/Alzette et à Schifflange. Après avoir occupé plusieurs emplois occasionnels, il s'inscrivit à l'Institut de langues vivantes de l'Université de Tours/Orléans, où il accomplit des études de traducteur et d'interprète. De 1973 à 1979, il travailla à la Nato Maintenance and Supply Agency (NAMSA) à Capellen. Ensuite, il reprit un hôtel à Luxembourg et ouvrit une galerie d'art en 1984.

En 1985, André Simoncini fonda les Éditions Simoncini qui publient des ouvrages bibliophiles d'auteurs luxembourgeois et français, dont Edmond Dune, José Ensch, Joseph Paul Schneider, Alain Bosquet, Jean Orizet et Michel Butor. Par ailleurs, la maison d'édition André Simoncini fit paraître en 1987 l'éphémère magazine littéraire Echanges, ainsi qu'en 1990 l'Anthologie de la Poésie négro-africaine et malgache. André Simoncini publia de nombreux catalogues consacrés aux artistes ayant exposé leurs œuvres dans sa galerie, par exemple Moritz Ney (1990) et Nicolae Fleissig (1991).

André Simoncini rédigea lui-même cinq recueils de poésie. Ses poèmes évoquent des questions de justice, de responsabilité et d'humanité dans un monde considéré comme destructeur. Ils discutent les obligations ainsi que les effets de la littérature et de l'art et explorent différentes voies menant à l'épanouissement personnel. Dieu se cache met en relation les photographies noir et blanc du photographe japonais Kozo Yano et les poèmes d’André Simoncini. Tandis que Kozo Yano met l’accent sur les circonvolutions du bois et de la pierre, Simoncini s’incline devant les strates géologiques et les sédiments pétrifiés des lieux désolés. Quelques poèmes d'André Simoncini furent traduits en macédonien et publiés dans l'anthologie Sovremena luksemburška poezija (1992). André Simoncini fut membre de la LSV.

Germaine Goetzinger

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
Aube impalpable. Préface de Raymond Datheil. Frontispice de Zdenka Datheil
André Simoncini [Auteur(e)]
1977
FRE
1977
Versant probatoire
André Simoncini [Auteur(e)]
1984
FRE
1984
Manuel de l'Éphémère
André Simoncini [Auteur(e)]
1988
FRE
1988
Dieu se cache. photos Kozo Yano
André Simoncini [Auteur(e)]
2014
FRE
2014
La plaine des absents. Deux gravures originales d’Axel Cassel
André Simoncini [Auteur(e)]
2014
FRE
2014

Collaborations diverses

Titre Année Langue Genres yearsort
Patchwork. Textes en prose. Préface d'Andre Simoncini
Edmond Dune [Auteur(e)]
1989
FRE
1989

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Échanges
André Simoncini
Nouvelles Pages de la SELF (Les)
André Simoncini

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
Jean Reiter
1989 La nudité de l'Homme devant le Temps. Manuel de l'Éphémère d'André Simoncini. In: d'Lëtzebuerger Land 06.01.1989
Paul Kremer
1991 Un homme au service de la recherche culturelle. In: Tageblatt 27.03.1991
2006 Entretien - Passions: "..utiliser le verbe comme un instrument chirurgical, comme un scalpel...". [Interview avec André Simoncini] In: Paperjam 17.11.2006

Études critiques sur les œuvres individuelles

Titre Année yearsort
Dieu se cache. photos Kozo Yano 2014 2014

Membre

Nom
LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1985-2016]
Dernière mise à jour 28.03.2018