Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Catherine Gitzinger


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Catherine Gitzinger

Luxembourg

Catherine Gitzinger fréquente l’école primaire de Wasserbillig, puis le Lycée classique d’Echternach et, de 2002 à 2007, le Lycée des arts et métiers. Elle étudie ensuite l’histoire de l’art et le russe à l’université de Trèves, puis, à partir de 2010, le cinéma et les médias à l’université de Stirling, au Royaume-Uni, avec sa sœur jumelle Sophie Gitzinger. Elle travaille actuellement comme enseignante de luxembourgeois pour adultes.

Sous le titre Heiansdo: Texter fir Lëtzebuergesch ze üben an ze verstoen, elle publie en 2017, en collaboration avec sa sœur, un manuel de langue luxembourgeoise axé sur la grammaire et la compréhension écrite, à partir de textes rédigés par les deux auteures elles-mêmes. En 2021, paraît une nouvelle édition revue et augmentée du manuel.

L’unique publication littéraire de Catherine Gitzinger à ce jour, le court texte en prose De Bam (2018), raconte l’histoire d’un jeune homme qui, après avoir utilisé un shampoing, se transforme en arbre. En rencontrant un autre arbre conscient, il apprend qu’il est en fait l’un des nombreux « arbres magiques » dotés d’un esprit, lesquels étaient auparavant des êtres humains.

Cet article est signé Pierre Marson et Claude Kremer

Publications

Études critiques

Citation:
Pierre Marson/Claude Kremer, « Catherine Gitzinger », sous : , mise à jour du 05.10.2021, consulté le .