Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Georges Penning


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Georges Penning

Berchem Luxembourg

Pseudonymes : Léon Maurice ; Léopoldine ; Nathalie ; p.i. Léopoldine ; Olivier Vincent

Georges Penning étudie les sciences économiques à l’université de Lausanne de 1957 à 1963. Il enseigne dans différents lycées suisses et fonde en 1967 l’École moderne de Sion (CH), qui se fait remarquer entre autres par ses cours de soutien pour élèves avec des défaillances au niveau de la lecture ou de l’orthographe. De 1975 jusqu’à sa retraite, Georges Penning devient professeur d’économie au Collège d’enseignement moyen, par la suite Lycée technique Michel Lucius, ainsi qu’au Lycée de garçons à Luxembourg.

Georges Penning a été membre du comité de la LSV. Il a écrit de nombreux articles, souvent sous pseudonyme, dans Grénge Spoun, Lëtzebuerger Journal, d’Lëtzebuerger Land (Courrier de Léopoldine) et Den Neie Feierkrop (Carnets de Nathalie). Il y critique la religion et la société, défend la liberté et dénonce les injustices. Par ailleurs, il est l’auteur de critiques et d’articles littéraires parus dans Interférences et Les Cahiers luxembourgeois et a participé à l’émission radiophonique Frequenzen, animée par Michel Raus. Il a défendu les idéaux du siècle des Lumières et une stricte séparation entre l’Église et l’État. Georges Penning a été membre fondateur de l’association Liberté de conscience et membre du jury du concours littéraire « Libertés » de l’association Liberté de conscience.

Son unique roman, Le Jeu du désir et de la mort, resté inachevé, a été publié à titre posthume. Il se déroule dans un pays imaginaire, derrière lequel on reconnaît aisément le Luxembourg, et raconte la mise en scène d’une pièce de théâtre. L’auteur dénonce une société corrompue et injuste à travers une description psychologique nuancée de ses personnages et de la motivation derrière leurs actes, mais aussi à travers une série de lettres adressées à un psychiatre. Plusieurs pièces de théâtre et une série de récits de Georges Penning sont restées inédites.

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Georges Penning
  • Titre des périodiques
    Feierkrop (De) / neie Feierkrop (Den) / DNF. onofhängegt zatirescht Wocheblat
    Noms utilisés
    p.i. Léopoldine
    Georges Penning
    Nathalie
  • Titre des périodiques
    Interférences. Revue mensuelle
    Noms utilisés
    Georges Penning
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Journal / Letzeburger Journal / Journal / LJ. Politik, Finanzen a Gesellschaft
    Noms utilisés
    Léon Maurice
    Georges Penning
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Land (d') / d'Letzeburger Land / LL. unabhängige Wochenschrift für Politik, Wirtschaft und Kultur
    Noms utilisés
    Georges Penning
    Léopoldine
  • Titre des périodiques
    woxx / Grénge Spoun. déi aner Wochenzeitung = l’autre hebdomadaire
    Noms utilisés
    Georges Penning
    Olivier Vincent

Études critiques

Membre

  • Liberté de conscience - Association pour la Liberté de conscience
  • LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1986-2016]
  • Mondorfer Dichtertage
Citation:
Nicole Sahl, « Georges Penning », sous : , mise à jour du 10.05.2021, consulté le .