Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Ronald Pierre


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Ronald Pierre

Esch-sur-Alzette Luxembourg

Après son baccalauréat au Lycée de garçons à Esch-sur-Alzette en 1956, Ronald Pierre, fils de boucher, fait des études d’allemand, de latin et de philosophie à Luxembourg, Fribourg-en-Brisgau, Heidelberg, Paris et Munich. Il consacre son mémoire de fin d’études à Ernst Bloch, une étude littéraire et philosophique inspirée des analyses marxistes de l’histoire de la littérature. Dans les années 1960, Ronald Pierre affiche ouvertement ses idées gauchistes. En 1968, il devient président de l’association estudiantine AGEL/Assoss. Accusé de trotskisme, il est exclu du LSAP, rejoint la LCR et est membre du comité de rédaction de Klassenkampf, l’organe de publication du parti. Une rétrospective sur cette radicalisation des mouvements de jeunesse a paru dans forum. À partir de 1963, Ronald Pierre enseigne l’allemand, le français et le latin au Lycée classique de Diekirch et, de 1969 à 1997, au Lycée de jeunes filles à Esch-sur-Alzette, devenu entre-temps le Lycée Hubert Clement. Il a contribué à l’élaboration du livre de lecture Der Brunnen. Il a été membre fondateur de la LGV.

Ronald Pierre a effectué de nombreux voyages en Chine, en Inde et dans le Sud-Est asiatique. Après avoir étudié le chinois et le sanskrit, il s’intéresse aux philosophies d’Extrême-Orient. Entre 1997 et 2002, il rédige des comptes rendus sur de nouvelles publications concernant le bouddhisme et les philosophies indienne, chinoise et japonaise, qui paraissent dans le supplément littéraire du Tageblatt. L’auteur a rassemblé ces critiques dans Le Dragon et l’Éléphant, qui comprend également des articles parus dans Paroles et Les Cahiers luxembourgeois. Il s’était fixé comme objectif de proposer un contrepoids spirituel aux tendances actuelles de la période postrévolutionnaire, dominée par la mondialisation et les médias, sans pour autant renier les acquis de la civilisation occidentale. Ronald Pierre a été membre de l’association Liberté de conscience et a publié une série d’articles mettant en cause la religion dans Zeitung vum Lëtzebuerger Vollek.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Ronald Pierre
  • Titre des périodiques
    forum. fir kritesch Informatioun iwer Politik, Kultur a Relioun
    Noms utilisés
    Ronald Pierre
  • Titre des périodiques
    Klassenkampf. Zentralorgan der Ligue communiste révolutionnaire
    Noms utilisés
    Ronald Pierre
  • Titre des périodiques
    paroles. nei lenk Zäitschrëft fir Politik a Kulturnei lenk Zäitschrëft fir Politik a Kultur
    Noms utilisés
    Ronald Pierre
  • Titre des périodiques
    Phare (Le). Kulturelle Beilage - Point de vue culturel
    Noms utilisés
    Ronald Pierre
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Ronald Pierre
  • Titre des périodiques
    Zeitung vum Lëtzebuerger Vollek / Zeitung vum Letzeburger Vollek / ZLV. Zentralorgan der KPL
    Noms utilisés
    Ronald Pierre

Études critiques

Membre

  • ASSOSS/AGEL - Association générale des étudiants luxembourgeois (1912)
  • LGV - Luxemburger Germanistenverband
  • Liberté de conscience - Association pour la Liberté de conscience
  • LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1986-2016]
Citation:
Claude D. Conter, « Ronald Pierre », sous : , mise à jour du 10.05.2021, consulté le .