Jean-Pierre Hoffmann

Jim Hoffmann

Dudelange - Luxembourg


Photo: Jean-Pierre Hoffmann
Jean-Pierre Hoffmann
Photo: ©

Jean-Pierre Hoffmann fréquenta l'école primaire à Dudelange et de 1910 à 1913 l'École normale des instituteurs. Il enseigna d'abord dans l'Oesling et à partir de 1915 à Dudelange. À cette même époque, il donna des cours de musique et de chant et participa en 1918 à la création du Cercle symphonique de Dudelange. En décembre 1925, Jean-Pierre Hoffmann fut nommé secrétaire municipal. Dans le cadre de cette fonction, il contribua à des brochures festives, parues lors de l'inauguration de l'Hôtel de Ville en 1932 et à l'occasion de la célébration de l'indépendance du Luxembourg en 1939. Jean-Pierre Hoffmann est aussi l'auteur de chansons conçues pour des festivités locales, entre autres Düdelingen, Weihgesang et Cantate du Mont Saint-Jean (1951).

Avant de présenter ses propres pièces de théâtre au public, Jean-Pierre Hoffmann visita de nombreux théâtres, afin de se familiariser avec la production théâtrale contemporaine à l'étranger. Ses pièces pour lesquelles le musicien dudelangeois Jean Eiffes composa les mélodies des chansons, eurent l'ambition d'inciter une amélioration qualitative du théâtre luxembourgeois. Pour cela, il s'appliqua à veiller à un déroulement ordonné de l'action et à faire respecter une métrique stricte aux chansons intégrées. Les pièces de Jean-Pierre Hoffmann soutiennent que les faiblesses humaines comme l'avarice démesurée et le goût de la pompe mènent inévitablement à l'échec.

Germaine Goetzinger

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
Jean-Pierre Hoffmann

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
1930 J.-P. Hoffmann. In: Jonghémecht 4 (1930) 8, S. 208-213.

Archives

Dernière mise à jour 15.02.2019