Jean-Paul Jacobs

Esch-sur-Alzette - Berlin ()


Photo: Jean-Paul Jacobs
Jean-Paul Jacobs
Photo: ©

Jean-Paul Jacobs fréquenta le Lycée classique d'Echternach et le Lycée de garçons d'Esch/Alzette. Après son baccalauréat en 1959, il suivit des études de musique, d'histoire et de latin aux Cours supérieurs à Luxembourg et à l'Université de Bonn. En 1965, il dirigea les cinémas Rex et Empire à Esch/Alzette. L'année suivante, il retourna à Bonn, où il gagnait sa vie avec des emplois occasionnels. Fin 1966, l'écrivain H.C. Artmann dont il avait fait la connaissance lors des Journées littéraires de Mondorf l'invita à Berlin, où Jean-Paul Jacobs vécut dans une communauté d'artistes. Pendant trois ans, il fut garde de nuit à la gare. Par ailleurs, il occupa différents emplois dans le bâtiment et dans des usines. De 1973 à 1975, il travailla aux archives musicales de la radio RIAS. De 1975 à 2006, il fut collaborateur de la Staatsbibliothek à Berlin.

Jean-Paul Jacobs publia ses premiers textes dans Luxemburger Wort en 1965 et dans la série impuls, éditée par Cornel Meder. Jean-Paul Jacobs privilégie l'allemand. Il écrivit toutefois le recueil de récits et de poèmes Spectres en français. Dans ses récits des années 1960, il combine la critique idéologique avec des schémas littéraires et cinématographiques de la culture pop chers aux romans policiers, aux romans d'espionnage et aux histoires pornographiques. Les poèmes de Jean-Paul Jacobs s'inscrivent dans la tradition de la poésie expérimentale du Gruppe 61 en Autriche, à l'instar duquel il cherche à raviver le langage poétique par des irritations formelles, linguistiques et sémantiques. Cette attitude poétique s'exprime par des images provocantes, des métaphores provocatives et des idées absurdes, mais aussi par des éléments comiques et ironiques, véhiculés par des néologismes et des histoires dénuées de sens. Les poèmes et les récits de Jean-Paul Jacobs se caractérisent par des exagérations dues à une poétique du grotesque et d'un esthétisme choquant. Ainsi, il crée des constellations représentant la sexualité, les perversions, les provocations et la Bohème en se livrant à une sorte de jeu, avec en arrière-fond la vie citadine, les milieux aristocratiques et bourgeois ainsi que la décadence des mœurs. Dans la tradition du Marquis de Sade et de Pier Paolo Pasolini, il développe un panorama de pratiques sexuelles et de discours sur celles-ci. La première publication de Jean-Paul Jacobs en luxembourgeois marque le début d'une trilogie de conversations téléphoniques imaginaires avec Roger Manderscheid qui a illustré son premier ouvrage et avec qui il entretient une amitié de longue date.

Dans un environnement social qui n’accepte la poésie que comme simple passe-temps, les créations (auto-)dérisoires du poète sont itératives, avant tout après 2004, lorsqu’il se vit décerner le Prix Servais pour son recueil de poésie Jenes Gedicht & Mit nichts. Dans ses poèmes de situation se déroulant souvent devant les coulisses de cours européennes du 16e. 17e et 18e siècle, il relève le contraste du désir du poète vers une ascension et une reconnaissance sociales avec l’expérience mélancolique d’être simplement pris, par des personnes haut placées, pour un chanteur ambulant. Sa poésie se développe depuis les années 2000 en un jeu de pouvoir ambivalent entre le poète persuasif, mais marginalisé et les destinataires du discours poétique socialement dominants, mais éphémères. Le rapport de force liant le poète et le mécène est tout aussi ambivalent et représente une autre constellation récurrente dans les poèmes de Jean-Paul Jacobs. En outre, selon Jean-Paul Jacobs, le poète puise confiance continue dans la nature indéfectible de la poésie qui survit l’action politique. Dans les 31 bon mots de Friedrich 1er à ses laquais, qui figurent en annexe du recueil de poèmes ruhmeshalle – entrechats – am kamin stehen, des structures générales hiérarchisées sont démontrées.

Dans ses poèmes, Jean-Paul Jacobs a recours à des fins mots textuels grotesques, bizarres et extravagants, soigneusement recherchés. Formellement, il faut constater un fort recours à des références. Ainsi, des citations, des allusions, des dédicaces, des invocations et des associations  intertextuels aux poètes (principalement européens)  – H.C. Artmann, Charles Baudelaire, Samuel Beckett, Stéphane Mallarmé, Eugenio Montale, Rainer Maia Rilke, Arthur Rimbaud, Paul Valéry ou François Villon – font apparaître des systèmes de coordonnées permettant de diriger la compréhension de sa propre poésie. Jean-Paul Jacobs renvoie  en plus à une toile de fond formé par la culture courtoise  et par le monde musical allant de la Renaissance au classicisme viennois.

Les poèmes de Jean-Paul Jacobs sont principalement publiés dans des anthologies allemandes, suisses et autrichiennes, telles que Diesmal mit Trinksprüchen (1966), Luchterhands Loseblatt-Lyrik (1966/67), Gleisweise (1985), Die klassische Sau (1986) et Paris Bar Berlin (2000). Ils sont également parus dans les Rixdorfer Bilderbogen et dans les magazines littéraires Areopag, edition et, manuskripte, Das Gedicht et das pult. Au Luxembourg, les textes de Jean-Paul Jacobs ont paru dans les anthologies (Nachrichten aus Luxemburg, Petite Anthologie de la Poésie en Langue Allemande au Luxembourg, Neue Texte, Nach Berlin, Schriftbilder, D'Waasser am Mond, Zwischenland! Ausguckland! et Literaresch Welten, mais aussi dans la presse, notamment dans Warte-Perspectives, Les Cahiers luxembourgeois, Arts et lettres et doppelpunkt. Le recueil de poésie Jenes Gedicht & Mit nichts lui valut le Prix Servais en 2005. Jean-Paul Jacobs fut membre de la LSV.

À l'occasion du deux cents cinquantième anniversaire de Goethe, Jean-Paul Jacobs assembla une liste des œuvres de compositeurs contemporains de Goethe dans Le concert imaginaire. Konzert für Goethe (Berlin, 1999). Il assure une émission régulière sur les compositeurs oubliés ou moins connus du XVIIIe et XIXe siècle sur Radio 100,7. En 2016, juste avant sa mort, ont paru queelques plaquettes de poésie dans une édition privée.

Claude D. Conter

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
Apoll kaputt. Gedichte
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
[1964]
DEU
1964
Et 3. [Enthält: Romane '66, Das Urteil des Paris, Brief vom 24.10.66] ]
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
1967
DEU
1967
Die Toten schießen schneller. Story
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
1970
DEU
1970
Spectres. [suivi de] La Putain dans le Labyrinthe
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
1971
FRE
1971
Die Bärenhäuterin. Erzählung
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
1982
DEU
1982
Himmelsruinen. Gedichte
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
1982
DEU
1982
Die Pforten der Lust und des Schreckens. Gedichte mit Zeichnungen von Werner Matthias Pelzer
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
1989
DEU
1989
De Jean-Paul rifft de Roger un
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
1993
LTZ
1993
Der Trüffelhirsch. Gedichte
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
1993
LTZ
1993
Die Feste der Engel. Gedichte. Fotos von Wolfgang Osterheld
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
1994
DEU
1994
Firwat ass dem Denise seng Bitzmaschin da geckeg gin? De Jean-Paul rifft erëm un
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
1998
LTZ
1998
Ode an die Mode
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
2000
DEU
2000
Jenes Gedicht & Mit nichts. Gedichte mit einer Illustration von Michel Würthle
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
2004
DEU
2004
glanz und elend der poesie. mit zeichnungen von matthias pelzer
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
2009
DEU
2009
die perücke des zephyrvogels. mit Zeichnungen von Matthias Pelzer
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
2011
DEU
2011
Das große Durcheinander. Mit Zeichnungen von Matthias Pelzer
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
2012
DEU
2012
in der sänfte des apollofalters. Neue gedichte
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
2014
DEU
2014
ruhmeshalle. entrechats - am kamin. Gedichte
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
2014
DEU ENG ITA
2014
ephemer. Gedichte
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
2015
DEU
2015
fragmente, geschrieben in den Klosterruinen von chorin, zehdenick, oybin, paulinzella. reproduzierte acrylbilder von clôt jacobs
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
2016
DEU
2016
Garten im Winter. Zum 75. Geburtstag von den Freunden. Mit einem Vorwort von Prof. Dr. Alfred Behrmannm
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
2016
DEU
2016
Hans und Herbert
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
2016
DEU
2016
intimes journal. januar 2016
Jean-Paul Jacobs [Auteur(e)]
2016
DEU
2016

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Arts et lettres. publication de la Section des arts et des lettres de l'Institut grand-ducal
Jean-Paul Jacobs
Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
Jean-Paul Jacobs
Doppelpunkt
Jean-Paul Jacobs
Et. Publikationsreihe von Einzelblättern der Edition Et
Jean-Paul Jacobs
Gedicht (Das). Zeitschrift für Lyrik, Essay und Kritik
Jean-Paul Jacobs
impuls. Luxemburger Textversuche
Jean-Paul Jacobs
Luxemburger Wort / d'Wort / LW
Jean-Paul Jacobs
manuskripte. Zeitschrift für Literatur, Kunst, Kritik
Jean-Paul Jacobs
pult (das). literatur, kunst, kritik
Jean-Paul Jacobs
Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
Jean-Paul Jacobs

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
1983 Unbekannt, vergessen, oder…? In: d’Lëtzebuerger Land 18.02.1983
1996 Ein Berliner Luxemburger aus Esch befeiert in einer Grazer Literaturzeitschrift Hazee Artmann, den beinah irischen Erzwiener aus dem Mühlviertel. In: Lëtzebuerger Journal 27./28.07.1996.
Claude Kohnen
2002 Was wurde eigentlich aus Jean-Paul Jacobs. In: Revue 30.10.2002, S. 36.
Marie-France Kremer
2005 Enfin la reconnaissance : Jean-Paul Jacobs, lauréat du prix Servais 2005. In: La Voix du Luxembourg - n°160, 13.07.2005, p. 13
Unbekannt
2005 Jean-Paul Jacobs: Dandy der Lyrik mit Servais-Preis ausgezeichnet: Literaturstiftung Servais. In: Lëtzebuerger Journal - n°130, 08.07.2005, p. 21
Jeff Baden
2005 Prächtige Melancholie und melancholische Pracht: Eine beeindruckende Feier für einen herausragenden Dichter: Prix Servais 2005 für Jean-Paul Jacobs. In: Luxemburger Wort - n°157, 9/10.07.2005, p. 133
2005 Presque rien? Si : De la poésie: Remise du prix Servais à Jean-Paul Jacobs. In: Le Jeudi - n°28, 14.07.2005, p. 27
Francesco Bezzi
2005 Skeptischer Umgang mit der Sinnhaftigkeit: Jean-Paul Jacobs erhält Prix Servais 2005. In: tageblatt - n°154, 06.07.2005, p. 17
2005 Späte Wiedergutmachung: Laudatio auf Jean-Paul Jacobs, Servais-Literatur-Preisträger 2005. In: d'Lëtzebuerger Land -n°28, 15.07.2005, p. 20
2006 Remise du Prix Servais 2005 à Monsieur Jean-Paul Jacobs
2006 Späte Wiedergutmachung. Laudatio auf Jean-Paul Jacobs, Servais-Literaturpreisträger 2005. In: Remise du Prix Servais 2005 à Monsieur Jean-Paul Jacobs, S. 9-12
2014 Lettres de Émil Michel Cioran à Jean-Paul Jacobs. [objet du mois 12/2013] In: Fundstücke = Trouvailles (1) 2012/2013, p. 216-217
2015 "Poesie ass eng Realitéit fir sech". Interviewtreffe mam Lyriker Jean-Paul Jacob. Vun alle Säiten - iwwer d’Literatur zu Lëtzebuerg (12). In: Lëtzebuerger Journal, 29.10.2015, S. 16.
Alfred Behrmann
2017 Die Weite des Schmalen. Zur Lyrik Jean-Paul Jacobs'. Tiré à part de = Separatdruck aus: Studia Niemcoznawcze, tome LX (2017), p. 595-610
Myriam Sunnen
2018 Berlin ou Paris? Les inédits français du jeune Jean-Paul Jacobs. In: Fundstücke = Trouvailles (3) 2016/2017, S. 348 - 350.
Claude D. Conter
2018 Hommage an den Dichter Jean-Paul Jacobs. In: Fundstücke = Trouvailles (3) 2016/2017, S. 426 - 441.
2018 Kein Hase vom Grand-Duc, aber Blumen von der Dichterfürstin. Berliner Grabrede für Jean-Paul Jacobs. In: Fundstücke = Trouvailles (3) 2016/2017, S. 424 - 425.
Anouck Sauer
2018 "lass das gruselzeug beethoven fallen" - apoll kaputt von Jean-Paul Jacobs. In: Fundstücke = Trouvailles (3) 2016/2017, S. 278 - 279.

Études critiques sur les œuvres individuelles

Titre Année yearsort
Die Bärenhäuterin. Erzählung 1982 1982
Himmelsruinen. Gedichte 1982 1982
De Jean-Paul rifft de Roger un 1993 1993
Der Trüffelhirsch. Gedichte 1993 1993
Die Feste der Engel. Gedichte. Fotos von Wolfgang Osterheld 1994 1994
Firwat ass dem Denise seng Bitzmaschin da geckeg gin? De Jean-Paul rifft erëm un 1998 1998
Jenes Gedicht & Mit nichts. Gedichte mit einer Illustration von Michel Würthle 2004 2004
glanz und elend der poesie. mit zeichnungen von matthias pelzer 2009 2009
die perücke des zephyrvogels. mit Zeichnungen von Matthias Pelzer 2011 2011
Das große Durcheinander. Mit Zeichnungen von Matthias Pelzer 2012 2012
in der sänfte des apollofalters. Neue gedichte 2014 2014
ruhmeshalle. entrechats - am kamin. Gedichte 2014 2014
ephemer. Gedichte 2015 2015

Archives

Prix littéraires

Nom Prix-Mention Œuvre primée Année
Prix Servais Prix Servais Jenes Gedicht & Mit nichts 2005

Membre

Nom
LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1985-2016]
Mondorfer Dichtertage
Dernière mise à jour 17.06.2019