Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Suzel Étienne

Strasbourg () Ixelles ()

Suzel Étienne a travaillé auprès des Communautés européennes à Luxembourg et à Bruxelles. En 1960, elle édite la revue littéraire Jeune poésie européenne à Luxembourg, qui paraît douze fois par an et comprend entre autres des articles d’Anise Koltz, de Roger Manderscheid et de Rolph Ketter. Étienne a longtemps été la cheville ouvrière du cercle littéraire des Communautés européennes à Luxembourg et à Bruxelles. Elle a organisé dans ce cadre les premières séances de lectures littéraires au Luxembourg.

Suzel Étienne a publié trois recueils de poésie sur la quête d’amour, d’identité et de spiritualité. En outre, elle a produit des traductions littéraires. Ainsi, sa traduction du poème Zwischeneiszeit de Karl Schwedhelm a paru dans Jeune poésie européenne (no 2-3, février-mars 1960) sous le titre de L’entre-ère-glaciale.

Cet article est signé Sandra Schmit

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Jeune poésie européenne. mensuel de création et d'information poétique culturelle et artistique
    Noms utilisés
    Suzel Étienne
  • Titre des périodiques
    Nuova Europa = Nouvelle Europe = NEeuropa. arts, letters, science
    Noms utilisés
    Suzel Étienne

Études critiques

Citation:
Sandra Schmit, « Suzel Étienne », sous : , mise à jour du 30.10.2020, consulté le .