Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Gustav Schmit


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Gustav Schmit

Bourglinster Luxembourg

Gustav Schmit fréquenta l'École normale des instituteurs et enseigna d'abord à Ermsdorf, à partir de 1924 à Wecker, puis, à partir de 1933 à Luxembourg. Dans son récit de voyage Belgienland-Nordseestrand, Gustav Schmit entend promouvoir l'amitié belgo-luxembourgeoise. L'ouvrage illustre l'influence que l'auteur a subie de la part des idées du Jugendbewegung allemand, notamment au niveau de la description de la nature et du corps. L'auteur affirme sa fascination pour la technique et raconte sa visite à l'exposition universelle de Bruxelles, où il rencontra pour la première fois des représentants des populations des colonies.

Le guide culturel et historique Kanton Remich (1937), publié dans la série Onst Land. Regional-Studien, propose des randonnées éducatives pour adolescents. Gustav Schmit entretint entres autres des amitiés avec Paul Noesen et Paul Staar qui reprit ses récits dans l'anthologie Im Segensstrom der Heimat. Gustav Schmit fut collaborateur des Cahiers luxembourgeois et publia des articles historico-culturels dans Lëtzebuerger Sonndesblad et Ons Hémecht. En 1936, il recueillit ses articles consacrés aux croix dressées le long des chemins dans Die Wegkreuze und Kapellen des Luxemburger Landes.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Gustav Schmit
  • Titre des périodiques
    Füllhorn (Das). Neue illustrierte Monatsschrift
    Noms utilisés
    Gustav Schmit
  • Titre des périodiques
    Hémecht / Ons Hémecht / 'T Hémecht
    Noms utilisés
    Gustav Schmit
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Sonndesblad / Luxemburger Sonntagsblatt / Luxemburger Sonntagsblättchen (Luxemburger Sonntags-Blättchen für Stadt und Land)
    Noms utilisés
    Gustav Schmit

Études critiques

Citation:
Claude D. Conter, « Gustav Schmit », sous : , mise à jour du 12.02.2014, consulté le .