Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Rich Ruppel


Photo :
© Rol Schleich

Rich Ruppel

Luxembourg

De 1952 à 1959, Rich Ruppel suit l’enseignement primaire et fréquente ensuite le Lycée de garçons au Limpertsberg jusqu’en 1962. De 1962 à 1966, il suit une formation de typographe qui débouche sur un brevet d’apprentissage. En 1984, Rich Ruppel obtient son brevet de maîtrise. Jusqu’à sa préretraite en 2004, il travaille dans différentes imprimeries et, de 1985 à 1998, il est indépendant et tient sa propre imprimerie à Keispelt. Il est aussi musicien. Depuis le début des années 1960, il s’illustre en tant que batteur. En 1968, il fonde le groupe Cool Feet, dont il fait partie jusqu’en 1983 et qu’il réintègre le temps d’une année lors du come-back du groupe au début des années 1990. En tant que parolier, Rich Ruppel est l’auteur de chansons en anglais, en allemand et en luxembourgeois comme Drénkt e Patt op mech et Roude Léiw, huel se

Le récit fictif Eis Jonge ginn agezunn! s’attache au destin des jeunes enrôlés de force dans la Wehrmacht durant la Seconde Guerre mondiale. Rich Ruppel raconte l’histoire de l’amitié qui lie six jeunes Luxembourgeois qui réussissent à s’évader lors d’un déplacement vers le sud de la France. Une jeune résistante française se joint au groupe, qui, sous la direction du plus âgé, se lance dans une pénible et périlleuse odyssée qui le ramène au Luxembourg. Dans son polar Dräi Läichen zu Koplescht, les policiers enquêtent sur plusieurs meurtres dont les indices mènent à un seul et même meurtrier.

Rich Ruppel est aussi l’auteur de quelques comédies en langue luxembourgeoise axées sur le comique de situation et des accents de farce, restées inédites à ce jour. Dans De Pätter kënnt bei eis heem!, un vieillard dépendant et apparemment malentendant provoque des moments d’hilarité et d’excitation au sein de la famille qui s’est chargée de le soigner. La pièce a été produite par la troupe Spaas an Eescht Weimerskirch et enregistrée et diffusée en avril 2016 par la chaîne Apart TV. Dans De Bankiwwerfall (d’abord sous le titre De „Leiskléckert“), deux employés de banque font subir un canular téléphonique à leur chef. Celui-ci découvre par hasard le piège tendu, qu’il entend contrecarrer par un hold-up simulé. La permutation des rôles et les mascarades provoquent des retournements de situation et entraînent des implications inattendues, qui sont élucidées dans un procès comique au troisième et dernier acte. Dans Skandal zu Kleng-Wäinheffen, toute une communauté villageoise, dans laquelle hommes et femmes sont volages, connaît des retournements de situation car les hommes veulent cacher à leurs femmes l’arrivée d’une prostituée qui emménage dans le presbytère que le curé a dû quitter. Dans Testament vun der Tatta Maargréit, une tante belge fortunée rend visite à sa famille luxembourgeoise, dont elle pense, à tort, qu’elle est également riche. La famille luxembourgeoise essaie alors par tous les moyens de dissimuler sa véritable situation, dans le but de figurer sur le testament de la tante. En outre, Rich Ruppel écrit des poèmes en luxembourgeois, dont certains ont été publiés dans le Luxemburger Wort Die Warte.

Cet article est signé Jeff Schmitz

Publications

Études critiques

Citation:
Jeff Schmitz, « Rich Ruppel », sous : , mise à jour du 10.05.2021, consulté le .