Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Jean-Pierre Sevenig

Peter Sevenig ; Pierre Sevenig
Niederwiltz Luxembourg

Jean-Pierre Sevenig est le frère de Joseph Sevenig et du critique littéraire Nicolas Sevenig, ainsi que le beau-pèere de Max Jones. Après avoir fréquenté l'École normale des instituteurs, Jean-Pierre Sevenig enseigna à Wiltz de 1881 à 1884. En 1884, il devint enseignant à l'École agricole d'Ettelbruck. Après avoir passé en 1886 les examens de brevets d'instituteurs équivalents au baccalauréat, il entama des études à l'École normale supérieure à Saint-Cloud. Ensuite, il fréquenta une école de commerce à Stuttgart ainsi que l'École supérieure de commerce à Paris. Enfin, il fit un stage à l'Institut supérieur de commerce à Anvers. À partir de 1891, Jean-Pierre Sevenig enseigna les sciences économiques à l'École industrielle et commerciale qui venait de voir le jour à Luxembourg. Parallèlement, il fut secrétaire de la Chambre de commerce à partir de 1900. De 1926 à 1934, il occupa ce poste à plein temps.

Outre des publications scientifiques, Jean-Pierre Sevenig rédigea le guide touristique Un coin ignoré des Ardennes luxembourgeoises, dans lequel il décrit des paysages, dont il livre des impressions personnelles. Avec ce guide, il souhaitait inciter des touristes potentiels à découvrir les beautés naturelles de l'Oesling, en grande partie inconnues à l'époque.

Cet article est signé Roger Muller

Publications

Études critiques

Citation:
Roger Muller, « Jean-Pierre Sevenig », sous : , mise à jour du 14.04.2020, consulté le .