Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Robert Siuda


Photo :
© Collection CNL

Robert Siuda

Esch-sur-Alzette Esch-sur-Alzette

Robert Siuda fréquenta l'école primaire à Esch/Alzette et à Belvaux. Il passa trois années à l'École industrielle et commerciale, puis trois années à l'École professionnelle de l'État à Esch/Alzette. En 1936, il suivit une formation de tourneur à l'usine des ARBED Schifflange. Jusqu'en 1973, il travailla auprès des ARBED-Belval. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Robert Siuda fut enrôlé de force.

Robert Siuda est membre du comité de l'Actioun Lëtzebuergesch et de la rédaction du journal Eis Sprooch (Association AL), dans lequel il publia un grand nombre de poèmes et de maximes en luxembourgeois. À partir de 1986, il contribua plusieurs fois par semaine au quotidien Tageblatt des articles dans la rubrique Klengegketen. Robert Siuda écrit des épigrammes, des sentences et des maximes morales, critiques et parfois ironiques, évoquant entre autres la paix dans le monde. Quelques chansons de Robert Siuda furent mises en musique par Jos Kintzé, Louis Beicht et Tony Schuster. Robert Siuda traduisit également en luxembourgeois la charte des droits de l'homme et la pièce féerique Prinz Übermut's Fahrt ins Märchenland (1985) d'Edith Roeder.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Eis Sprooch (Actioun Letzebuergesch)
    Noms utilisés
    Robert Siuda
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Robert Siuda

Membre

  • Actioun Lëtzebuergesch - Eis Sprooch (1971- )
Citation:
Claude D. Conter, « Robert Siuda », sous : , mise à jour du 01.07.2020, consulté le .