Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Eug. Bauler


Photo :
© Collection CNL

Eug. Bauler

Charles Eugène Bauler ; Ugen Bauler
Troisvierges Luxembourg-Pfaffenthal

Pseudonymes : E.B.

À la mort de son père, douanier à Troisvierges, Eugène Bauler doit interrompre ses études au Gymnase de Diekirch après seulement trois années. Il intègre par la suite la société Hadir à Differdange. Pendant la Première Guerre mondiale, il doit effectuer des travaux forcés sur le front, près de Verdun. De 1931 à 1970, il vit dans le quartier du Pfaffenthal à Luxembourg-ville, où il participe activement à la vie culturelle.

Eugène Bauler écrit des poèmes dès ses jeunes années. Après la Première Guerre mondiale, il fait la connaissance de Lucien Koenig et rejoint le cercle des Jongletzeburger Dichter. En 1937, il est un des membres fondateurs de l’association Hémechtssprôch. Une seule pièce de théâtre d’Eugène Bauler, Endlech erlěst, a été publiée. Beaucoup de ses poèmes et nouvelles, dont D’Madame Direkter et Eng Fotogeschicht, ont paru dans le journal D’Natio'n. La nouvelle Haanspitter, parue dans An der Wirkstad vun de Jongletzeburger Dichter, illustre le style d’Eugène Bauler, qui comprend des portraits et des descriptions détaillées de la vie villageoise au Luxembourg. Son œuvre se caractérise par une certaine mélancolie, ses sujets favoris étant la mort et le désespoir. Par ailleurs, l’auteur a traduit des psaumes à partir du latin et du grec et a écrit des poèmes en partie en ancien dialecte de Troisvierges. Certains de ceux-ci, comme Di al Laurei, ont été mis en musique par Pol Albrecht, Edy Schumacher, Béby Kohl-Thommes et Julien Hoffmann.

Cet article est signé Sandra Schmit

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Natio'n (D'). Nationalistesch Revue / Rewü
    Noms utilisés
    Eug. Bauler
    E.B.
  • Titre des périodiques
    Ons Bühn. Blieder fir Theater, Musik a Gesank
    Noms utilisés
    Eug. Bauler

Études critiques

Membre

  • Akademie vu Letzeburg (1912-1916)
  • Hémechtssprôch / Heemechtssprooch
  • Jongletzeburger Dichter
  • Nationalinstitut Letzeburg (1922-1927)

Archives

Citation:
Sandra Schmit, « Eug. Bauler », sous : , mise à jour du 25.09.2020, consulté le .