Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Pit Schneider


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Pit Schneider

Pierre Schneider
Mondorf-les-Bains Luxembourg

Pseudonymes : Pit

Pit Schneider est élève des écoles primaires de Mondorf-les-Bains et de Luxembourg avant de suivre une formation de photographe auprès d’Édouard Kutter. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il réussit à se soustraire à une réquisition au Reichsarbeitsdienst et à l’enrôlement dans la Wehrmacht en allant travailler en Allemagne, d’abord dans un atelier photographique à Bad Kissingen, puis à Vienne, où il assure des travaux photographiques et des mises en scène dans le cadre de productions de films. À partir de 1943, Schneider participe à la réalisation d’un documentaire sur l’industrie de l’acier et de l’armement. La fin du tournage est volontairement retardée, car les nazis considèrent ce projet essentiel au soutien de l’effort de guerre. Ainsi, tous les participants sont dispensés du service militaire. Par la suite, Schneider devient photographe de presse dans la production cinématographique et reporter photographe au service d’une agence de presse viennoise. Lorsque le front de l’Est commence à s’effondrer, il se réfugie au Tyrol, où il attend la fin de la guerre dans la clandestinité. Après la guerre, Schneider fonde un atelier photographique à Luxembourg-ville. En 1950, il fait partie des membres fondateurs de la Société des beaux-arts, un éphémère syndicat d’artistes.

Dans … Achtung Aufnahme …!, Pit Schneider raconte ses souvenirs de guerre. Il a écrit dans Ons Jongen un reportage sur le film Les Danseurs d’Echternach d’Evy Friedrich et a réalisé les photos pour les livres Le Métier de tailleur et son organisation au Luxembourg à travers les siècles (1952) et Athénée grand-ducal de Luxembourg. Trois cent cinquantième anniversaire de sa fondation (1955).

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Pit Schneider
  • Titre des périodiques
    Ons Jongen. organe de la ligue des conscrits luxembourgeois réfractaires au service militaire allemand
    Noms utilisés
    Pit
    Pit Schneider

Études critiques

Membre

  • Société des Beaux Arts*
Citation:
Nicole Sahl, « Pit Schneider », sous : , mise à jour du 09.03.2021, consulté le .