Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Joseph Weber


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Joseph Weber

Franz-Joseph Weber
Erpeldange (Wiltz) Luxembourg

Pseudonymes : *** ; Giuseppe ; Joe ; Malteserkreuz [Symbol] ; Noël ; P.V.S.

Joseph Weber est fils de garde champêtre. Il fréquente l’école primaire à Frisange et à Rodange, puis le collège à Longwy, de 1868 à 1870. Après son baccalauréat à l’Athénée de Luxembourg en 1876, il fait des études de médecine et de philosophie à Paris avant de se perfectionner en médecine dentaire au National Dental Hospital à Londres. Premier titulaire d’un diplôme de chirurgien-dentiste au Luxembourg, Joseph Weber ouvre un cabinet dans la ville de Luxembourg. Par ailleurs, il s’engage dans la vie politique et sociale, notamment au sein du Gesellenverein, un cercle de jeunes catholiques, de la Société Saint-Vincent et de la Société protectrice des orphelins. En 1893, il est nommé consul d’Italie au Luxembourg. Plus tard, il est également consul d’Autriche-Hongrie et vice-consul d’Espagne.

Joseph Weber s’est consacré au journalisme, à l’apprentissage de langues étrangères et à la sténographie. Il a donné des cours d’italien, de sténographie et de dactylographie à l’École industrielle et commerciale, qui venait de voir le jour à Luxembourg. Temporairement, il a également été sténographe à la Chambre des députés. En outre, il a été membre fondateur de l’Association de défense de la langue, de la littérature et des arts luxembourgeois, dont il a d’ailleurs été président de 1902 jusqu’à sa mort. Il a publié des poèmes, des aphorismes et des portraits de voyage dans Ons Hémecht et dans Das Luxemburger Land. En 1896, il traduit en italien l’ouvrage Das Kind in Afrika de Joseph Sand.

De plus, Joseph Weber s’est livré à des réflexions sur la langue luxembourgeoise. Des études comme Lexicologie luxembourgeoise et Die luxemburgische Sprache ont paru dans Ons Hémecht. À partir de 1889, il cherche à définir une orthographe, à réaliser une grammaire et à constituer un dictionnaire de la langue luxembourgeoise. Les préliminaires en vue de l’élaboration du dictionnaire lui permettent la publication d’un dictionnaire plurilingue de noms de plantes, intitulé Lezeburjesch-latein-fransesch-deitschen Dixionèr fun de Planzen. Joseph Weber interrompt ses travaux lorsqu’il apprend que Dicks s’apprête à publier un ouvrage du même genre. Il se remet au travail après 1893. Ses travaux préliminaires ont favorisé la réalisation du dictionnaire Wörterbuch der luxemburgischen Mundart de 1906.

Cet article est signé Roger Muller

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Hémecht / Ons Hémecht / 'T Hémecht
    Noms utilisés
    P.V.S.
    Joseph Weber
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Land (Das). Organ für vaterländische Geschichte, Kunst und Literatur
    Noms utilisés
    Noël
    Joe
    Malteserkreuz [Symbol]
    ***
    Giuseppe
    Joseph Weber

Études critiques

Membre

  • Verein für Luxemburger Geschichte, Litteratur und Kunst /[auch Verein für vaterländische Litteratur, Geschichte und Kunst] (Hémecht)
  • Wörterbuch der luxemburgischen Mundart (1906)
Citation:
Roger Muller, « Joseph Weber », sous : , mise à jour du 14.05.2021, consulté le .