Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Bernard Arens


Photo :
© Collection CNL

Bernard Arens

Bernhard Arens
Hosingen Cologne ()

Bernard Arens est ordonné prêtre en 1906 à Valkenburg (NL), puis exerce comme éducateur dans les collèges jésuites de Valkenburg et de Bonn. À partir de 1930, il est directeur spirituel dans un établissement d’enseignement théologique de Bonn pendant six ans, puis au séminaire de Luxembourg et, à partir de 1951, à la Canisiushaus de Cologne.

Dès le début des années 1920, Arens s’engage dans la presse catholique, d’abord comme collaborateur de la revue Priester und Mission d’Aix-la-Chapelle, pour laquelle il rédige des articles sur les activités missionnaires luxembourgeoises. De 1925 à 1933, il est rédacteur en chef de la revue Katholische Missionen. Avec la série Schul- und Vereinsbühne, il édite également des pièces destinées à être jouées par des jeunes.

L’œuvre de Bernard Arens est constituée en majeure partie d’ouvrages d’édification religieuse et de livres sur l’histoire de son ordre. La plupart de ses écrits ont paru dans la série Missions-Bibliothek, publiée par Herder-Verlag à Fribourg-en-Brisgau. Arens a commencé sa carrière d’auteur par des biographies détaillées : d’abord du noble autrichien Pius Graf des Enffans d’Avernas (1902), puis de deux fondatrices d’ordre, Anna von Xainctonge (1903) et Julie Billiart (1908). Ces textes sont destinés à l’édification de la jeunesse, tout comme l’ouvrage collectif Die Lektüre, publié en 1911, réimprimé sous le titre Das Buch et également traduit en tchèque.

Bernard Arens se consacre ensuite à des études approfondies sur l’activité missionnaire de son ordre : Die Mission im Festsaale (1917) – qui contient une série de poèmes consacrés à l’édification –, Die Mission im Familien- und Gemeindeleben (1918), la description fouillée Die katholischen Missionsvereine (1922) et le Handbuch der katholischen Missionen (1925), traduit en français sous le titre Manuel des missions catholiques et publié à Louvain la même année. C’est également à Louvain qu’Arens publie en 1932 son État actuel des missions catholiques. Son dernier ouvrage, intitulé Jesuiten und Weltmission, paraît en 1937 à Ratisbonne.

Les activités littéraires de Bernard Arens se concentrent principalement sur la traduction vers l’allemand de drames historiques français et de légendes édifiantes, notamment Jean von La Valette et Garcia Moreno. Il a aussi écrit deux romans d’aventures pour la jeunesse, Der Sohn des Mufti et Des Schwarzrocks letzter Sieg. Ces derniers ont fait l’objet de traductions en flamand et en espagnol jusqu’au milieu des années 1930. Der Sohn des Mufti a également été traduit en italien et en albanais, et Des Schwarzrocks letzter Sieg en lituanien et en ukrainien.

 

Cet article est signé Sandra Schmit

Publications

Traductions

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Academia. Mitteilungen aus dem Luxemburger Katholischen Akademiker-Verein
    Noms utilisés
    Bernard Arens
  • Titre des périodiques
    Katholische Missionen (Freiburg)
    Noms utilisés
    Bernard Arens

Études critiques

Citation:
Sandra Schmit, « Bernard Arens », sous : , mise à jour du 08.09.2020, consulté le .