Félix Thyes

Luxembourg - Bruxelles ()


Photo: Félix Thyes
Félix Thyes
Photo: ©

Fils d'un ancien soldat de Napoléon intégré plus tard dans la gendarmerie, Félix Thyes grandit dans un environnement marqué par une situation politique tendue. Alors que son père avait opté pour la nationalité belge en 1839, Félix Thyes allait conserver la nationalité luxembourgeoise. Alors qu'il fréquentait l'Athénée de Luxembourg, il s'installa à Lintgen avec ses parents. En raison d'une paralysie partielle probablement due à une poliomyélite aiguë compliquée de tuberculose pulmonaire, il souffrait d'une mobilité réduite et devait temporairement se déplacer à l'aide d'un appareil orthopédique. Souvent cloué au lit, il profitait des jours de répit pour se consacrer aux arts et aux problèmes sociaux. Après avoir séjourné comme élève à Virton, à Arlon et à Namur, il étudia à l'Université libre de Bruxelles (ULB), qui avait été fondée par des francs-maçons et dont la philosophie était en adéquation avec la sienne. En 1852, il fut admis au sein de la loge luxembourgeoise des Enfans de la concorde fortifiée. Il entretenait des contacts avec les jeunes du milieu libéral de Luxembourg. À l'ULB, il fit la connaissance de Charles de Coster, futur auteur de La Légende… d'Ulenspiegel (1867). Il fréquenta les cours de l'historien luxembourgeois Jean-Jacques Altmeyer en même temps que de Coster, ainsi que l'atelier de Henri Samuel qui imprima entre autres Châtiments de Victor Hugo de même que deux ouvrages de Félix Thyes Par ailleurs, Félix Thyes s'intéressait aux mœurs et aux coutumes et était en relations avec Antoine Meyer et Michel Lentz, qui lui confia des manuscrits. Dans ses lettres, Félix Thyes souligne souvent son amour pour le luxembourgeois. Néanmoins, il n'existe pas de trace de la moindre ligne qu'il aurait écrite dans cette langue. Après une longue période de souffrances, Félix Thyes décéda sans avoir pu achever son roman Marc Bruno. À la demande de sa demi-sœur, il fut enterré à Bruxelles avec ses manuscrits et une partie de ses objets personnels. Félix Thyes est un parent éloigné de Léon Thyes.

Les ouvrages de Félix Thyes s'inscrivent dans la tradition du romantisme tardif. Il est considéré comme un pionnier de la critique littéraire et de la littérature luxembourgeoise en langue française. Il collabora au Courier du Grand-Duché de Luxembourg. Comme mémoire de fin d'études, il rédigea l'Essai sur la Poésie luxembourgeoise, bilan de la vie culturelle luxembourgeoise, publié dans la Revue trimestrielle à Bruxelles à la demande de son professeur Eugène Van Bemmel. Félix Thyes y souligne la beauté du luxembourgeois et traduit en français les premiers textes littéraires rédigés en cette langue. Son roman Marc Bruno, relate l'histoire d'un mariage empêché en raison de préjugés et de conventions sociales. Il s'agit d'un roman d'éducation qui oppose les valeurs esthétiques incarnées par le personnage principal aux conceptions de la bourgeoisie d'affaires et de l'aristocratie. Convalescent à Lintgen, Félix Thyes entretenait une correspondance poétique et philosophique avec son professeur Eugène Van Bemmel et son ami Charles de Coster.

Frank Wilhelm

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Courrier du Grand-Duché de Luxembourg
Félix Thyes
Revue trimestrielle de Bruxelles
Félix Thyes

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
1938 Une pure Parisienne [e.a. Causeries radiophoniques sur Radio Luxembourg au sujet de la littérature luxembourgeoise d'expression française de 1933]
1968 Romanciers luxembourgeois de langue française. In: Arts et lettres 5 (1968) 1, p. 5-155.
Irène Heirens
1980 Le roman
1990 [Einleitung und wissenschaftlicher Kommentar = Introduction et commentaires scientifiques] In: Marc Bruno, p. 99-191.
1993 La poésie luxembourgeoise de langue française. In: Mémoires de l’Académie nationale de Metz. Année 174 = Série 7, t. 6(1993), p. 183-204
1996 [Einleitung und wissenschaftlicher Kommentar = Introduction et commentaires scientifiques] In: Essai sur la poésie, p. 99-191
Roger Muller
1999 Un anonymat dévoilé: Félix Thyes. A propos de trois articles parus en 1853/1854 dans le "Courrier du Grand-Duché de Luxembourg". In: récré 15 (1999), p. 141-166.
Corina Mersch (Corina Ciocârlie)
1999 Un miroir aux alouettes. Petit dictionnaire de la pensée nomade.
Roger Muller
2007 Une affaire disciplinaire au XIXe siècle.L'élève Félix Thyes, futur écrivain, renvoyé de l'Athénée pour insubordination. In: récré 23 (2007), p. 172-192.
Pierre Marson
2011 "Vun der Sauer bis bei den Nil". Luxemburger Autoren und die islamische Welt. Eine Anthologie
Roger Muller
2012 En onbekannt lëtzebuergescht Gedicht vum Félix Thyes [Èng Réthselchen]. In: Nos cahiers 33 (2012) 3, p. 79-95

Études critiques sur les œuvres individuelles

Titre Année yearsort
Marc Bruno. Profil d’artiste. Roman. Ill. de Paul de Pidoll de Quintenbach. Rééd. comportant six lettres en grande partie inédites de Félix Thyes, présentée et annotée par Frank Wilhelm. (Lëtzebuerger Bibliothéik ; 2) 1990 1990

Références

Auteur Année Info yearsort
1869-1870 Die Träger unserer vaterländischen Literatur / Die Träger unserer Literatur. In Das Vaterland 1 (1869) 3, 20.06.1869 bis 2 (1870) 52, 29.05.1870. 1869
Martin Blum
1899-1913 Beiträge zur Literaturgeschichte des Luxemburger Dialektes, oder, Die hauptsächlichen schriftstellerischen Erzeugnisse in diesem Dialekte 1899
Martin Blum
Carlo Hury
1902-1932; reprint 1981 Bibliographie luxembourgeoise : ou. Catalogue raisonné de tous les ouvrages ou travaux littéraires publiés par des Luxembourgeois ou dans le Grand-Duché actuel de Luxembourg. Partie 1. Les auteurs connus. par Martin Blum. Nouv. éd., complétée, avec introd. et index analytique par Carlo Hury 1902
1906 Die Dichter der luxemburgischen Mundart. Literarische Unterhaltungen 1906
1929 Mundartliche und hochdeutsche Dichtung in Luxemburg. Ein Beitrag zur Geistes- und Kulturgeschichte des Großherzogtums 1929
1968 Le Roman français de chez nous. Romanciers luxembourgeois d’expression française 1968
1981 Luxemburgs Kulturentfaltung im neunzehnten Jahrhundert. Eine kritische Darstellung des literarischen Luxemburg. 1981
1992 Luxemburgische Literaturgeschichte. Autoren deutscher, französischer, luxemburgischer Sprache 1992
1999 Dictionnaire de la francophonie luxembourgeoise, suivi d’une Anthologie d’auteurs francophones luxembourgeois contemporains. [Cahiers francophones d’Europe Centre-Orientale; Hors série] 1999
2013 Dictionnaire des écrivains francophones classiques: Belgique, Canada, Québec, Luxembourg, Suisse romande 2013
Dernière mise à jour 12.02.2015