Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Léon Thyes


Photo :
© Collection CNL

Léon Thyes

Luxembourg Luxembourg

Pseudonymes : Jean-Marie Durand ; Jean-Marie

Parent éloigné de Félix Thyes, Léon Thyes fréquente l’Athénée de Luxembourg et est admis en raison de ses brillants résultats à l’École normale supérieure à Paris avant d’enseigner le latin et le français au Lycée de jeunes filles à Luxembourg. Par ailleurs, il donne des cours à l’École normale d’instituteurs et aux Cours supérieurs à Luxembourg. En 1941, il est suspendu pour avoir refusé d’adopter les idées nationales-socialistes. Après la guerre, il réintègre le Lycée de jeunes filles à Luxembourg.

À partir de 1930, Léon Thyes publie des centaines de chroniques dans le Luxemburger Zeitung sous le pseudonyme de Jean-Marie Durand. Il fait paraître également quelques textes signés Jean-Marie dans Les Cahiers luxembourgeois. Avec engagement, ironie, mais aussi scepticisme, il y aborde des sujets sociaux, politiques, culturels et économiques ainsi que des idées souvent avant-gardistes. En 1934, un essai consacré aux romans de Léon Boylesve, paru dans le programme des Lycées de jeunes filles Luxembourg et Esch-sur-Alzette, lui vaut le prix de l’Alliance française. En 1935, il abandonne ses activités littéraires en raison de la montée du national-socialisme. Une année avant la mort de Léon Thyes, l’Institut grand-ducal, section des arts et des lettres, publie une anthologie intitulée Chroniques, pour laquelle l’auteur a lui-même effectué la sélection. Un deuxième tome, édité par l’Apess et conçu par François Thill, paraît à titre posthume. Léon Thyes est également l’auteur de quelques poèmes en français.

Cet article est signé Frank Wilhelm

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Léon Thyes
    Jean-Marie
  • Titre des périodiques
    Galerie. Revue culturelle et pédagogique
    Noms utilisés
    Léon Thyes
  • Titre des périodiques
    Journal des professeurs
    Noms utilisés
    Léon Thyes
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Zeitung III [1868-1941] / LZ
    Noms utilisés
    Léon Thyes
    Jean-Marie Durand

Études critiques

Distinctions

Membre

  • Alliance française
  • APESS - Association des professeurs [avant 1940: de l’enseignement supérieur et moyen, après guerre: de l'enseignement supérieur et secondaire]
  • Institut grand-ducal Section des arts et des lettres
  • SELF / S.E.L.F. - Société des écrivains luxembourgeois de langue française

Archives

Citation:
Frank Wilhelm, « Léon Thyes », sous : , mise à jour du 14.05.2021, consulté le .