Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Josy Théato


Photo :
© Collection CNL

Josy Théato

Alphonse Joseph Théato
Luxembourg Luxembourg

Pseudonymes : F.F. ; Fred Forster ; Robert Harper ; Theo Lux ; Niby ; Tom Sanders ; Mara von Thebo

Josy Théato est le fils d’un cordonnier et d’une repasseuse. Après la mort précoce du père, la famille vit dans des conditions précaires. Théato fréquente l’Athénée de Luxembourg et suit des cours de musique au Conservatoire de Luxembourg. Après avoir passé son baccalauréat, il est brièvement employé au Luxemburger Wort avant d’être muté par sanction au Reichsarbeitsdienst, puis enrôlé de force dans la Wehrmacht et envoyé sur le front de l’Est. Il est condamné à mort pour désertion. Cette sentence est toutefois convertie en peine de prison à perpétuité, et Théato transite par quatre pénitenciers et par les camps de concentration de Buchenwald, Nordhausen et Bergen-Belsen. Après la guerre, il entame une carrière dans la fonction publique. De 1964 à 1980, il dirige l’Office des imprimés.

Josy Théato se lance dans l’écriture en 1948 avec les romans-feuilletons Wie auch wir vergeben, Mutter gib uns deinen Segen et Die Verstoßene, parus dans Letzeburger Jongmedercher. Entre 1955 et 1957, il publie des récits dans Luxemburger Marienkalender. Pour le compte de son ami le compositeur Jean-Pierre Kemmer, il écrit les livrets des opérettes Wann d’Ginzenhecke bléien et An enger Summernuecht, dont des extraits sont repris sur le CD Jean-Pierre Kemmer (2004). Plus tard, Théato se consacre à la littérature de divertissement. Après la parution d’un roman-feuilleton dans le Luxemburger Wort, il écrit entre 1954 et 1964 soixante-seize romans d’amour et policiers sous le pseudonyme de Fred Forster. Ces romans sont entre autres parus dans le cadre des séries Silber-Kriminal-Romane, Abenteuerund Kriminalblick, Der bunte Stern-Roman, Bastei-Kriminalroman, 50 Pfennig Birken-Roman, Kelter Kriminal-Roman, Herz-Roman, Lore-Romane et Amor-Roman. En 1984, l’hebdomadaire Lëtzebuerger Sonndesblad publie le roman à caractère autobiographique Charly ist der Größte sur le sort de Luxembourgeois pendant la guerre.

En 1980, Josy Théato commence à écrire en luxembourgeois. Il rédige onze comédies et pièces de théâtre populaire inédites, dont D’Zöss göt kuirsch et D’Béby mecht dat schon, ainsi que quinze pièces radiophoniques comme Bridder, E schlechte Groschen, De Solitär, Strof muss sin ou encore Wann d’Kanner Geld hun. Quelques-unes de ces pièces sont diffusées sur les ondes de RTL Radio Lëtzebuerg dans le cadre de la série Wéi d’Zäit vergeet, produite par Ger Schlechter. En 1961, la pièce radiophonique Honnertzwanzeg an der Stonn reçoit le prix Marcel-Reuland de Radio Luxembourg. Les pièces de théâtre de divertissement de Théato mettent en scène des histoires de famille et d’escroquerie. Le quotidien des personnes âgées, leurs amours et les conflits générationnels font partie des sujets de prédilection de l’auteur, tout comme les motifs du chantage, des problèmes d’argent, des infidélités ou encore des duperies. Les dialogues s’inscrivent dans la tradition du cabaret. Théato est d’ailleurs l’auteur de la revue De Läiskamp (1953) ; il a découvert cette discipline au contact entre autres d’Auguste Donnen. En outre, il a écrit la chanson Mammchen et alimenté la série Heilmittel der Natur, consacrée à l’homéopathie, dans le Luxemburger Wort.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Sonndesblad / Luxemburger Sonntagsblatt / Luxemburger Sonntagsblättchen (Luxemburger Sonntags-Blättchen für Stadt und Land)
    Noms utilisés
    Josy Théato
  • Titre des périodiques
    LJM Freed a Liewen
    Noms utilisés
    Josy Théato
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    Josy Théato
  • Titre des périodiques
    Marienkalender / Luxemburger Marienkalender / Lëtzebuerger Panorama
    Noms utilisés
    Josy Théato

Études critiques

Distinctions

Membre

  • Revue (Theater)
  • RTL / Radio Luxemburg

Archives

Citation:
Claude D. Conter, « Josy Théato », sous : , mise à jour du 19.03.2021, consulté le .