Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Léon Schaefer


Photo :
© Collection CNL

Léon Schaefer

Luxembourg Luxembourg

Pseudonymes : André Villois

Léon Schaefer est issu d’une famille juive qui se réfugie en France en 1940. Il fréquente le lycée en France et suit deux années d’études de philosophie et de lettres à la Sorbonne. Après un séjour en Israël, où il effectue son service militaire, il occupe différents emplois occasionnels dans plusieurs pays européens. En 1955, il s’installe au Luxembourg, où il gère un commerce de tissus jusqu’en 1992. En 1968, il opte pour la nationalité luxembourgeoise.

Le roman Carrefour, publié sous le pseudonyme d’André Villois, est l’histoire d’un professeur d’université nancéien qui a perdu ses parents lors d’un bombardement aérien en 1940. Après avoir travaillé pendant quelques années comme ingénieur et après avoir servi dans l’armée pendant la guerre d’Algérie, le personnage traverse une crise existentielle et sombre dans le chômage et la décadence. Arrivé au carrefour de sa vie, il retrouve une existence épanouie grâce à de précieux contacts humains. Un deuxième roman de Schaefer est resté inédit.

Cet article est signé Frank Wilhelm

Publications

Études critiques

Citation:
Frank Wilhelm, « Léon Schaefer », sous : , mise à jour du 26.02.2021, consulté le .