Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Rosemarie Kieffer


Photo :
© Wolfgang Osterheld/Collection CNL

Rosemarie Kieffer

Rose Marie Marguerite Kieffer
Luxembourg Luxembourg

Pseudonymes : R.K. ; rk ; RMK ; M. Valserra

Après son baccalauréat au Lycée de jeunes filles à Luxembourg en 1951, Rosemarie Kieffer fait des études de lettres françaises, de latin et de philosophie aux Cours supérieurs à Luxembourg et à la Sorbonne. Parallèlement, elle apprend le russe à l’École des langues orientales. À partir de 1955, elle enseigne le français, le latin et la philosophie au Lycée de jeunes filles à Esch-sur-Alzette, puis, à partir de 1961, au Lycée de jeunes filles à Luxembourg. Elle a été engagée dans de nombreuses associations en tant que membre du comité, présidente, conférencière, organisatrice de manifestations ou encore éditrice de publications : la Fédération luxembourgeoise des femmes universitaires, le Conseil national des femmes luxembourgeoises, Pro Latinitate, la Société des écrivains luxembourgeois de langue française, la Société luxembourgeoise de littérature générale et comparée, l’Association des professeurs de français, la Commission nationale pour la coopération avec l’Unesco ou encore les Amis de la Maison de Victor Hugo à Vianden, qu’elle préside de 1966 jusqu’à sa mort. Par ailleurs, elle a été membre du parti social-démocrate, a défendu les droits des femmes et a appartenu à la première loge franc-maçonne féminine au Luxembourg.

Entreprenant des voyages lointains, Rosemarie Kieffer s’est intéressée aux cultures et aux langues des pays d’Europe orientale, a participé à des congrès ainsi qu’à des séminaires, animé des conférences scientifiques et entretenu des correspondances avec des personnalités étrangères. Beaucoup de ses expériences se reflètent dans son œuvre littéraire.

Rosemarie Kieffer a rédigé de nombreux articles littéraires, des études critiques sur l’art et la littérature ainsi que philosophiques et culturelles, parus dans Luxemburger Wort, Tageblatt, Arts et lettres, Les Cahiers luxembourgeois, Estuaires, Récré, NEeuropa, Carrière, Nouvelle revue luxembourgeoise-Academia, Les Pages de la SELF, Revue luxembourgeoise de littérature générale et comparée, Études classiques et Galerie. Nombre d’articles de Rosemarie Kieffer ont été publiés dans des journaux français, belges, canadiens et néerlandais, comme L’Ethnie française, Présence francophone ou Analecta husserliana. Certains de ses écrits ont été traduits en russe, en tchèque, en anglais, en letton, en grec, en néerlandais et en espagnol.

Critique littéraire, Rosemarie Kieffer a consacré des études à la littérature francophone luxembourgeoise, notamment aux auteurs Edmond Dune, Anise Koltz, Marcel Noppeney, Pierre Frieden, Aline Mayrisch, Carmen Ennesch, Paul Palgen et Anne Beffort. Par ailleurs, elle a analysé des œuvres de Tschingis Aitmatov, d’Andrée Chedid, de Marie Delcourt et de Victor Hugo. Elle a signé des articles sur des auteures luxembourgeoises pour le lexique An Encyclopedia of Continental Women Writers (1991). En outre, elle a édité ou coédité des recueils et des anthologies : Littérature luxembourgeoise de langue française (1980), Pays clément dans la fureur des vagues. Les femmes écrivent au Luxembourg (1993, en collaboration avec Danièle Medernach-Merens), Présence de Pierre Frieden (1995, en collaboration avec Madeleine Frieden-Kinnen) et La Ville de Luxembourg de 963 à 1963 (en collaboration avec Marcel Noppeney). En 1962, elle fait paraître le recueil Poèmes de 12 à 18 ans de Suzon Hedo.

Rosemarie Kieffer a écrit presque exclusivement en français. Ses nouvelles et récits de voyage ont été publiés dans huit recueils. Elle y décrit souvent la vie de personnes isolées : de vieilles femmes, des enfants, des artistes, des célibataires ou encore de petits fonctionnaires. Pour échapper à leur environnement souvent banal, ces personnages trouvent refuge dans la musique classique, dans la peinture et, surtout, dans la littérature. Le seul livre pour enfants de Rosemarie Kieffer s’intitule Le Petit Cochon qui savait voler. Le roman-feuilleton Der bestirnte Himmel über mir est paru dans d’Lëtzebuerger Land en 1959, sous le pseudonyme de M. Valserra, inspiré de Stendhal. Il s’agit de la seule publication de Rosemarie Kieffer en allemand.

Cet article est signé Frank Wilhelm

Publications

Participations diverses

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Arts et lettres. publication de la Section des arts et des lettres de l'Institut grand-ducal
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Carrière. Eischte Lëtzebuerger Fraëmagazin
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Dossiers L. littérature française de Belgique
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Estuaires. Revue culturelle
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    forum. fir kritesch Informatioun iwer Politik, Kultur a Relioun
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Galerie. Revue culturelle et pédagogique
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Almanach. Red.: Georges Hausemer ; Gestalt.: Heng Ketter
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Land (d') / d'Letzeburger Land / LL. unabhängige Wochenschrift für Politik, Wirtschaft und Kultur
    Noms utilisés
    M. Valserra
    Rosemarie Kieffer
    rk
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Nouvelle Revue luxembourgeoise : Academia. éditée par l'Association luxembourgeoise des universitaires catholiques
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Nouvelles Pages de la SELF (Les)
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Nuova Europa = Nouvelle Europe = NEeuropa. arts, letters, science
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
    RMK
  • Titre des périodiques
    Pages de la SELF (Les)
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
    rk
  • Titre des périodiques
    Phare (Le). Kulturelle Beilage - Point de vue culturel
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Pizzicato
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Récré / Ré-création / Ausbléck. Magazine culturel de l'APESS
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Revue luxembourgeoise de littérature générale et comparée / RLLGC
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    transkrit. Revue littéraire - Zeitschrift für Literatur
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer
  • Titre des périodiques
    Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
    Noms utilisés
    rk
  • Titre des périodiques
    zäsur. unter Mitarbeit von epoche
    Noms utilisés
    Rosemarie Kieffer

Études critiques

Membre

  • Académie nationale de Metz
  • Amis de la Maison de Victor Hugo
  • APESS - Association des professeurs [avant 1940: de l’enseignement supérieur et moyen, après guerre: de l'enseignement supérieur et secondaire]
  • Institut grand-ducal Section des arts et des lettres
  • SELF / S.E.L.F. - Société des écrivains luxembourgeois de langue française
  • Société des écrivains ardennais (Charleville-Mézières)

Archives

  • - Lycée Robert Schuman Luxembourg (Bibliothek und Gemälde)
  • BNL Ms 818
Citation:
Frank Wilhelm, « Rosemarie Kieffer », sous : , mise à jour du 10.05.2021, consulté le .