Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Catherine Wies

Perlé Luxembourg

Cathérine Wies fréquenta pendant deux ans le pensionnat Sainte-Famille Fieldgen avant de suivre une formation de trois années à l'École normale des institutrices. De 1904 à 1909, elle enseigna à Hassel, puis jusqu'en 1941 à Weiler-la-Tour avant de revenir pour une année à Hassel.

Auteure de livres pour enfants, Cathérine Wies publia le récit Friedel dans la série Bunte Heftchen. Il s'agit d'une série d'anecdotes sur la jeunesse du poète souabe Peter Dörfler, dont l'ouvrage Als Mutter noch lebte, mentionné dans l'ouvrage de Cathérine Wies, fut repris dans plusieurs manuels de lecture luxembourgeois.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Études critiques

Citation:
Claude D. Conter, « Catherine Wies », sous : , mise à jour du 14.02.2014, consulté le .