Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Norbert Etringer


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Norbert Etringer

Livange Luxembourg

Pseudonymes : E.

Norbert Etringer fréquente les écoles primaires à Luxembourg-Limpertsberg (1919-1923) et à Luxembourg-Hollerich (1923-1926) avant de suivre deux années d’études à l’École industrielle et commerciale. Il entre en apprentissage au sein de l’entreprise Paul Wurth en 1929 et est douanier à partir de 1937. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il fréquente l’école des douanes à Bautzen (1941) et travaille sur un chantier en Rhénanie. Après la guerre, il redevient douanier à Schengen, Esch-sur-Alzette et Bonnevoie.

Norbert Etringer a écrit de brèves esquisses narratives en allemand, dans lesquelles il décrit la vie dans les faubourgs de Luxembourg pendant la première moitié du XXe siècle. Elles sont rassemblées dans le recueil Vorstadtfrühling, dont une version retravaillée et augmentée de l’histoire d’amour Sterne über der Marsch, illustrée par Ger Maas, paraît sous le titre Spätlese. Dans ses textes, Norbert Etringer veut entretenir le souvenir de métiers disparus, comme le collecteur de ferraille ou le rémouleur, d’us et coutumes, de modes de vie et de l’habitat d’antan. Il attache une grande importance aux descriptions de paysages naturels allemands (Marsch) et luxembourgeois (Moselle).

Norbert Etringer a consacré des études à l’histoire culturelle du Luxembourg, notamment aux débuts du cinéma, dans Lebende Bilder (1983), mais aussi aux tensions pendant la Seconde Guerre mondiale, par exemple dans Dorf am Niemandsland (1959) et dans Das Kriegsgeschehen an der Dreiländerecke (1983). Aus der Geschichte der Moselschiffahrt (1957) est consacré à la gastronomie et au tourisme, tandis que Die Schobermesse, so war sie früher (1992) au folklore. Norbert Etringer a en outre été chroniqueur des paroisses et communes de Schengen (1956), Burmerange (1981) et Hollerich (1983). À partir de 1983, il est membre correspondant de l’Institut grand-ducal, section historique, collaborateur de RTL Radio Lëtzebuerg et correspondant des périodiques De Biergmann, Lëtzebuerger Sonndesblad, Luxemburger Wort, Le Républicain lorrain, Ons Stad et Revue.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Biergmann (De). Unabhängiges Nachrichtenblatt für die Interessen des Kayltales und des gesamten Erzbassins
    Noms utilisés
    Norbert Etringer
  • Titre des périodiques
    drapeau (Le)
    Noms utilisés
    Norbert Etringer
  • Titre des périodiques
    Heimat und Mission
    Noms utilisés
    Norbert Etringer
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Sonndesblad / Luxemburger Sonntagsblatt / Luxemburger Sonntagsblättchen (Luxemburger Sonntags-Blättchen für Stadt und Land)
    Noms utilisés
    Norbert Etringer
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    E.
  • Titre des périodiques
    Marienkalender / Luxemburger Marienkalender / Lëtzebuerger Panorama
    Noms utilisés
    Norbert Etringer
  • Titre des périodiques
    Ons Stad. éd. par l'administration communale de la Ville de Luxembourg
    Noms utilisés
    Norbert Etringer
  • Titre des périodiques
    Républicain Lorrain. est-journal : grand régional d’information, quotidien indépendant
    Noms utilisés
    Norbert Etringer
  • Titre des périodiques
    Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
    Noms utilisés
    Norbert Etringer

Études critiques

Citation:
Claude D. Conter, « Norbert Etringer », sous : , mise à jour du 30.10.2020, consulté le .