Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Sabrina Gérard


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Sabrina Gérard

Luxembourg

Sabrina Gérard grandit dans la famille d’accueil de Monique Philippart. Elle fréquente l’école primaire à Esch-sur-Alzette et, de 2003 à 2012, l’École privée Marie-Consolatrice, également à Esch-sur-Alzette. En 2015 et 2016, elle rédige des articles d’intérêt local pour le journal Tageblatt. En 2016, elle reçoit son diplôme d’accès aux études universitaires, option littéraire, de l’université de Lorraine. Depuis octobre 2016, elle travaille comme réceptionniste dans un club de fitness.

Lors de ses études secondaires, Sabrina Gérard prend des cours de clavier et de chant au Conservatoire d’Esch-sur-Alzette. En 2015, elle participe à l’émission de casting allemande The Voice of Germany. Une année plus tard paraît son premier single En attendant. Elle est distinguée par l’Union Grand-Duc Adolphe (UGDA) pour ses mérites dans le domaine culturel au Luxembourg.

L’autobiographie en langue allemande Don't Feed Me décrit sa lutte contre le perfectionnisme et l’anorexie, une maladie qu’elle identifie comme un appel à l’aide, une demande d’attention et de compassion. Elle décrit sa tentative de suicide à l’âge de vingt ans, lorsqu’elle se sent débordée par les hautes exigences scolaires qu’elle a envers elle-même et le peu d’aide qu’elle pense recevoir de sa famille d’accueil. Suivent deux mois en psychiatrie. Le récit raconte, en détail et accompagné d’extraits de son journal intime, les conflits et luttes de Sabrina Gérard et son rapport ambivalent avec les médecins et infirmiers.

Cet article est signé Sandra Schmit

Publications

Études critiques

Citation:
Sandra Schmit, « Sabrina Gérard », sous : , mise à jour du 14.01.2022, consulté le .