Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Marie-Paul Scholer-Jost


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Marie-Paul Scholer-Jost

Marie-Paule Jost [né(e)]
Esch-sur-Alzette

Marie-Paul Scholer-Jost fréquente l'école primaire à Diekirch et, de 1955 à 1959, le Pensionnat Notre-Dame de Lourdes, également à Diekirch. Puis elle suit une formation d'éducatrice pour l'école maternelle au Pensionnat Sainte-Anne à Ettelbruck. Elle est la veuve d'Othon Scholer, latiniste et historien. En 2018, elle fait paraître à titre posthume, sous le titre Wie schön der Klatschmohn blüht ... Heimat, les souvenirs d’enfance de son mari, qui concernent la période d’avant et pendant la Seconde Guerre mondiale.

Marie-Paul Scholer-Jost est auteure de livres pour enfants. En 2016, elle évoque son engagement volontaire dans le cadre de convois humanitaires dans un conte pour enfants en luxembourgeois, Dem Bierdi säi Camion. Pleine d’enthousiasme, la petite souris Burdy y observe les hommes tandis qu’ils rangent des vêtements, de la nourriture et d’autres dons dans un camion. Au moment du départ, elle se glisse dans ce dernier et voyage ainsi vers les camps de réfugiés en Croatie. L’histoire a été traduite en français par l’auteure elle-même et en allemand par Arlette Schroeder. En 2018 sort Den turquoisen Ieselchen, qui met l’accent sur l’évidence de la notion de diversité culturelle. Les illustrations des deux livres ont été réalisées par les petites-filles de l’auteure.

Cet article est signé Sandra Schmit

Publications

Participations diverses

Traductions

Études critiques

Citation:
Sandra Schmit, « Marie-Paul Scholer-Jost », sous : , mise à jour du 27.11.2019, consulté le .