Damian Kratzenberg

Damien Kratzenberg; Damy Kratzenberg

Pseud.: K.

Clervaux - Luxembourg


Photo: Damian Kratzenberg
Damian Kratzenberg
Photo: ©

Damian Kratzenberg est le fils de l'administrateur du château de Clervaux, un immigré allemand. Après son baccalauréat au Gymnase de Diekirch, Damian Kratzenberg fit de 1898 à 1902 des études de lettres à Luxembourg, Lille, Paris et Berlin. Ensuite, il enseigna l'allemand et le grec à Diekirch, à Echternach et, à partir de 1927, à l'Athénée de Luxembourg. Il devint membre de l'Association pour l'éducation populaire en 1908 et de l'AGEL/ASSOSS en 1912. De 1927 à 1936, il fut membre du parti libéral. Au milieu des années 1930, Damian Kratzenberg commença à afficher des sympathies pour l'Allemagne nazie. De 1935 à 1940, il fut président de la GEDELIT. En 1936, ses mérites en faveur de la culture allemande lui valurent la Goethemedaille für Kunst und Wissenschaft, créée en 1932 par le président allemand. En 1940, Damian Kratzenberg prit la tête de la représentation régionale du mouvement Volksdeutsche Bewegung. En 1941, il fut nommé directeur de l'Athénée de Luxembourg. En 1946, il fut condamné à mort pour haute trahison et exécuté.

Damian Kratzenberg publia d'abord des essais pédagogiques, à commencer par Der deutsche Aufsatz als Ausdruck und Stärkung der Persönlichkeit, paru au programme du Gymnase d'Echternach en 1911. En 1922, il édita l'éphémère journal scolaire Le Collégien avec Pierre Frieden.
Dans les années 1920, Damian Kratzenberg publia une série d'articles consacrés à la culture régionale, à l'histoire locale ainsi qu'à l'ouvrage Renert de Michel Rodange dans Les Cahiers luxembourgeois. En 1931, il participa à la rédaction de l'almanach du journal Junge Welt dédié à Batty Weber et édité par Eugen Ewert. Sous l'occupation allemande, Damian Kratzenberg édita la série Heim ins Reich! Schriftenreihe der volksdeutschen Bewegung, dont le premier numéro contient son étude Die volksdeutsche Bewegung in Luxemburg. Il publia en outre une brochure exposant les principes de l'éducation national-socialiste, intitulée Die Höhere Schule Luxemburgs im Umbruch. Entre 1916 et 1920, Damian Kratzenberg écrivit des récits pour enfants dans Zeitung für kleine Leute, Unser Land et Luxemburger Kinder-Kalender ainsi que le conte mystique Das Leuchten paru en 1926 dans Les Cahiers luxembourgeois.

Pierre Marson

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
Damian Kratzenberg
Collégien (Le). Luxemburger Schülerzeitung
Damian Kratzenberg
Echternacher Anzeiger
K.
Journal des professeurs
Damian Kratzenberg
Junge Welt. Literatur-Kunst-Sport-Schönheit
Damian Kratzenberg
Moselland. kulturpolitische Monatshefte
Damian Kratzenberg
Schule und Scholle. Jahrbuch der Landschule
Damian Kratzenberg
Zeitung für kleine Leute
Damian Kratzenberg

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
Paul Cerf
1975 Der Mann, der Luxemburg "heim ins Reich" führen wollte. In: Revue 27.12.1975, S. 62-68.
Emile Haag
1976-1977 Die Luxemburger Gesellschaft für deutsche Literatur und Kunst (Gedelit). 4 Teile. In: Hémecht 28 (1976), H. 1, S. 5-26; H. 2, S. 101-157; H. 3, S. 285-320; 29 (1977), H. 2, S. 133-171.
Emile Krier
1978 Deutsche Kultur- und Volkstumspolitik von 1933-1940 in Luxemburg. (Diss. Phil. Fak. Rheinische Friedrich-Wilhelms-Univers. Bonn, masch.)
1998 Histoire de l’extrème-droite au Grand-Duché de Luxembourg au XXe siècle

Archives

BNL: Ms 478
CDRR (Centre de Documentation et de Recherche sur la Résistance):

Membre

Nom
AGEL/ASSOSS - Association générale des étudiants luxembourgeois
GEDELIT
Dernière mise à jour 10.02.2015