Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Emile Boeres


Photo :
© Collection CNL

Emile Boeres

Emil Boeres
Luxembourg Luxembourg

Pseudonymes : Ebs / EBS

Fils d’un musicien militaire, Emile Boeres fréquente l’Athénée de Luxembourg et suit des études de peinture à l’Académie des beaux-arts de Munich. Il travaille comme dessinateur pour les Chemins de fer luxembourgeois avant de devenir chef d’orchestre et compositeur indépendant en 1923. Son orchestre se produit régulièrement à Mondorf-les-Bains et à Luxembourg. En 1934, Boeres crée la société Wiener Operette in Luxemburg, qui toutefois ne subsiste pas longtemps. De 1937 à 1940, il dirige l’orchestre du Domaine thermal de l’État à Mondorf-les-Bains et, de 1939 à 1944, l’orchestre de Radio Luxembourg. À cette époque, beaucoup de ses compositions, parmi lesquelles Enner dem Lannebam, Fensterpromenade et Tanz des Harlekin, sont enregistrées. Boeres décède en 1944 des suites d’un accident de bicyclette.

Emile Boeres a été l’initiateur de la Fédération luxembourgeoise des musiciens. Entre 1923 et 1927, il écrit six revues, représentées dans la capitale. Il est l’auteur du texte et de la musique d’Aß eppes?, Lues do et Hallo Hallo, tout en mettant également en musique des textes d’August Donnen, Tony Bastian ou encore Jean-Pierre Welter. Entre 1935 et 1939, cinq opérettes qu’il a composées, influencées par l’opérette viennoise, sont également représentées à Luxembourg-ville. Parmi les pièces de l’auteur, Wann d’Bliêder falen, Landstrôsselidd et Den e'wege Wé ont connu le plus grand succès.

Cet article est signé Sandra Schmit

Publications

Participations diverses

Études critiques

Membre

  • Revue (Theater)

Archives

  • - UGDA Theaterstückesammlung
Citation:
Sandra Schmit, « Emile Boeres », sous : , mise à jour du 09.10.2020, consulté le .