Karl Müllendorff

Ch. Müllendorff; Charel Müllendorff; Charles Mullendorff; Prosper-Jean-Charles Mullendorff

Pseud.: Priester der Diöcese Luxemburg (Ein)

Luxembourg - Luxembourg


Photo: Karl Müllendorff
Karl Müllendorff
Photo: ©

Karl Müllendorff est l'oncle de Prosper Müllendorff et le neveu de Mathieu-Lambert Schrobilgen. Après le baccalauréat à l'Athénée de Luxembourg, il fit de 1850 à 1854 des études de lettres et de philosophie à l'Université de Louvain, puis de 1854 à 1857 des études de théologie au Grand Séminaire à Luxembourg. Il fut ordonné prêtre en 1857 et devint, après un bref passage comme vicaire à Remich, professeur de lettres modernes et anciennes à l'Athénée de Luxembourg. Influencé par Jean Engling, qui vécut chez la famille Müllendorff, Karl Müllendorff enseigna également la philosophie à l'Athénée de Luxembourg et au Grand Séminaire. Il publia Études philosophiques sur le beau (1856), Du beau dans ses rapports avec le vrai et le bien (1864) et d'autres écrits philososphiques. Karl Müllendorff fut l'un des enseignants visés par le poème satirique de l'élève François Landmann, Die Hirschiade, dont la publication dans D'Wäschfra fit grand bruit.

Karl Müllendorff s'engagea dans le domaine social : Il fut cofondateur de l'École du dimanche et de l'École-patronage des filles, fondateur du Cercle de lecture (appelé Liës) au sein du Gesellenverein, un cercle de jeunes artisans et compagnons catholiques. De plus, il fut cofondateur de la Ligue antialcoolique et rédacteur du journal Le Bien Social - Das Volkswohl. Il écrivit des ouvrages comme Illustrierter Mässigkeits-Katechismus (1899) et Die Trunksucht und die Branntweinplage, deren Folgen und Heilmittel (1899). De 1884 à 1887, il fut rédacteur au Journal de Luxembourg qui s'adressait aux milieux catholiques francophones. Enfin, Karl Müllendorff fut cofondateur et président de l'association Verein für Luxemburger Geschichte, Litteratur und Kunst, dont le journal Ons Hémecht publia bon nombre de ses articles.

Karl Müllendorff fut l'auteur d'ouvrages religieux comme Luxemburger Heiligen-Legende (1882), réalisé en collaboration avec Joseph Hochmuth. Il fut l'un des premiers à utiliser le luxembourgeois pour des poèmes religieux, philosophiques et mystiques, entre autres D'Arem Seilen, dont certains ont été mis en musique par l'ecclésiastique Pierre Barthel. La chanson la plus populaire de Karl Müllendorff est l'hommage à Notre-Dame O Mamm, léif Mamm do uewen. Par ailleurs, il traduisit en luxembourgeois des psaumes et des textes bibliques comme T'lescht Gerîcht (Dies irae), mais aussi des poèmes d'Alphonse de Lamartine, par exemple T'Halefnuecht vum neie Joer (Le minuit du nouvel an, 1900). En compagnie de Joseph Weber, Karl Müllendorff fut membre de la commission chargée d'adapter l'orthographe luxembourgeoise. En 1900, il publia en collaboration avec Weber Entwurf einer Rechtschreibung der Luxemburger Mundart dans Ons Hémecht, projet qui allait servir de base au dictionnaire Wörterbuch der luxemburgischen Mundart, paru en 1906.

Nicole Sahl

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
D'Arem Seilen
Ch. Müllendorff (Karl Müllendorff) [Auteur(e)]
1899
LTZ
1899
Ons Religioun. Breif vun ènger Mamm un hire Pier zu Pareis, opgesât vum Charel Müllendorff
Charel Müllendorff (Karl Müllendorff) [Auteur(e)]
1899
LTZ
1899

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Volkswohl (Das). Organ des Luxemburger antialkoholischen Vereins
Karl Müllendorff

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
Frédéric Lech
1902 Leichenrede auf den Hochw. Herrn Domprobst Dr. Karl Müllendorff gehalten bei dessen feierlichem Seelenamte in der Liebfrauenkirche zu Luxemburg am 7. April 1902. In: Ons Hémecht 8 (1902) 6, S. 242-256.
Jules Mersch
1951 La famille Mullendorff. In: Biographie nationale, fasc. 3, p. 185-377

Références

Auteur Année Info yearsort
Martin Blum
1899-1913 Beiträge zur Literaturgeschichte des Luxemburger Dialektes, oder, Die hauptsächlichen schriftstellerischen Erzeugnisse in diesem Dialekte 1899
Martin Blum
Carlo Hury
1902-1932; reprint 1981 Bibliographie luxembourgeoise : ou. Catalogue raisonné de tous les ouvrages ou travaux littéraires publiés par des Luxembourgeois ou dans le Grand-Duché actuel de Luxembourg. Partie 1. Les auteurs connus. par Martin Blum. Nouv. éd., complétée, avec introd. et index analytique par Carlo Hury 1902
1903 La littérature du Grand-Duché de Luxembourg 1903
Karl Arendt (Charles Arendt)
1904 Porträt-Galerie hervorragender Persönlichkeiten aus der Geschichte des Luxemburger Landes. 1904; (Neuauflage 1972). 1904
1906 Die Dichter der luxemburgischen Mundart. Literarische Unterhaltungen 1906
1929 Mundartliche und hochdeutsche Dichtung in Luxemburg. Ein Beitrag zur Geistes- und Kulturgeschichte des Großherzogtums 1929
[1950] De religie'se Gedanken an eiser Dichtong. Separatofdrock aus "Heimat und Mission" 1950
1964-1967 Geschichte der Luxemburger Mundartdichtung. Erster Band: Von den Anfängen bis zu Michel Rodange. Zweiter Band: Von Aendréi Duchscher bis zur Gegenwart. Mit einer Bibliographie von Carlo Hury und einem Geleitwort von Prof. Dr Hugo Moser 1964
1981 Luxemburgs Kulturentfaltung im neunzehnten Jahrhundert. Eine kritische Darstellung des literarischen Luxemburg. 1981
Nicole Sahl
2018 Kleines ABC der Pseudonyme in Luxemburg 2018

Membre

Nom
Liês "Société de lecture" / Lesegesellschaft des Volksverein
Verein für Luxemburger Geschichte, Litteratur und Kunst /[auch Verein für vaterländische Litteratur, Geschichte und Kunst] (Hémecht)
Dernière mise à jour 17.05.2017