Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Josie Hack


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Josie Hack

Josie Garnero ; Josiane Hack [né(e)]
Troisvierges

Josie Hack fréquente l’école primaire (1964 à 1970), puis l’école moyenne à Troisvierges. Elle fait une formation de secrétaire-aide comptable à l’École de commerce et travaille de 1974 à 1978 comme secrétaire à Luxembourg. En 1978, après son mariage, elle part vivre en France et s’installe en Auvergne en 1985, où elle travaille un temps dans le domaine du secrétariat. Elle est aujourd’hui secrétaire bénévole pour l’Andra, l’Association du Noël des romanciers d’Auvergne.

Josie Hack écrit des romans policiers dans lesquels le commissaire Lagarde et son adjoint Sven mènent l’enquête. Les histoires se déroulent dans des villes et contrées emblématiques de l’Auvergne et adoptent la couleur locale et les légendes du cru. Elles illustrent le travail d’investigation des policiers, mais aussi la vie privée de ceux-ci.

Josie Hack a écrit également une histoire pour jeunes prévue en trois volumes, qui se déroule à la fin des années 1960 à Troisvierges, ville natale de l’auteure. Dans Même pas peur et La Pierre rouge, un trio de jeunes détectives de dix ans, deux filles et un garçon, veulent élucider les mystères autour d’une maison hantée habitée par un vampire et d’une bague avec un rubis appartenant au propriétaire du manoir mystérieux. Les us et coutumes de la société luxembourgeoise sont illustrés dans les textes.

Enquête au gour de Tazenat a reçu en 2015 le troisième prix du jury lors du salon littéraire « Le Noël des romanciers d’Auvergne » à Combronde. Randonnées meurtrières en Auvergne a obtenu le premier prix du jury lors du salon littéraire « Des plumes chez la belette » en 2016 à Ebreuil.

Cet article est signé Jacques Steffen

Publications

Citation:
Jacques Steffen, « Josie Hack », sous : , mise à jour du 27.11.2020, consulté le .