Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Camille Lamboray


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Camille Lamboray

Doncols Luxembourg

Après son baccalauréat à l’Athénée de Luxembourg en 1934, Camille Lamboray fait des études de droit à Bruxelles, Paris, Aix-en-Provence et Montpellier. En 1940, il est engagé à la BCEE à Luxembourg, dont il devient le directeur adjoint en 1970. De 1933 à 1935, il est coéditeur du journal estudiantin Studenten. En outre, il s’engage au sein de l’AGEL/Assoss et fait partie des initiateurs de la pierre commémorative érigée en hommage à Goethe sur le rocher du Bock à Luxembourg, en 1935.

Dans les années 1990, Camille Lamboray traduit en luxembourgeois des drames classiques de Sophocle et d’Euripide à partir du grec ancien. En se basant sur la psychologie de différents personnages féminins tirés des tragédies grecques, il réalise une trilogie en portant son choix sur Antigone, qui, à son avis, représente l’idéalisme, tandis que le personnage d’Électre symbolise la psychose et Médée, le crime. La pièce Antigone de Camille Lamboray est représentée au Théâtre des Capucins en 1992, sous la direction de Jean-Paul Maes.

Cet article est signé Roger Muller

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Camille Lamboray
  • Titre des périodiques
    Studenten. organe du C.E.L.= Organ des C.E.L.
    Noms utilisés
    Camille Lamboray

Études critiques

Membre

  • ASSOSS/AGEL - Association générale des étudiants luxembourgeois (1912)
Citation:
Roger Muller, « Camille Lamboray », sous : , mise à jour du 10.05.2021, consulté le .