Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Pierre Hurst


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Pierre Hurst

Esch-sur-Alzette Mondorf-les-Bains

Pseudonymes : P.H. ; P.Ht ; Sirius

Pierre Hurst est le frère de Tony Hurst. Après avoir passé son baccalauréat, il devient employé de bureau et plus tard fondé de pouvoir de Columeta, la société de distribution de l’Arbed. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est membre de l’organisation clandestine Stënge Gesîchter. À cause de cette activité, il est déporté au camp de Schreckenstein, où se trouve en même temps Lucien Koenig.

Pierre Hurst se sert du français et du luxembourgeois dans ses publications, entre autres dans Luxemburger Marienkalender et Warte-Perspectives. Dans Rappel, ainsi que dans le recueil Schreckestêner Visio'nen, édité par Jean Proess, il raconte ses souvenirs de déportation. Dans son récit Au paradis des poètes, publié dans Festschrëft dem Nik Welter fir sei 75. Geburtsdag iwwerrêcht en 1946, il relate une rencontre imaginaire entre Victor Hugo et Dicks. Colibri contient huit récits tirés de l’imaginaire d’une petite fille de trois ans. Le récit de voyage et d’aventures pour enfants Dag, Puck et Kim. Trois Scouts sur la grand’route s’est égaré.

Cet article est signé Roger Muller

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Marienkalender / Luxemburger Marienkalender / Lëtzebuerger Panorama
    Noms utilisés
    Sirius
    Pierre Hurst
  • Titre des périodiques
    Pages de la SELF (Les)
    Noms utilisés
    Pierre Hurst
  • Titre des périodiques
    Rappel. Organ vun der L.P.P.D. = organe de la Ligue luxembourgeoise des prisonniers et déportés politiques
    Noms utilisés
    P.H.
    P.Ht
    Pierre Hurst
    Sirius
  • Titre des périodiques
    Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
    Noms utilisés
    Sirius
    Pierre Hurst

Études critiques

Membre

  • SELF / S.E.L.F. - Société des écrivains luxembourgeois de langue française
Citation:
Roger Muller, « Pierre Hurst », sous : , mise à jour du 11.12.2020, consulté le .