Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Marius Wagner

J.P. Marius-Wagner ; Marius W. ; J.P. Wagner, Dellen ; J.P. Marius Wagner ; Jean-Pierre Wagner [né(e)]
Luxembourg-Limpertsberg Luxembourg

Pseudonymes : Marius

Marius Wagner, de son vrai nom Jean-Pierre Wagner, quitta l'école à l'âge de quinze ans et prépara tout seul l'examen d'admission à l'École normale des instituteurs qu'il réussit l'année suivante. Une fois sa formation accomplie en 1914, il avait prévu, avec un groupe d'amis, parmi lesquels nous retrouvons Gust van Werveke, de se répartir entre eux l'apprentissage des langues du monde. Il dut renoncer, apparemment pour des raisons personnelles, à l'offre du gouvernement qui lui proposa de suivre des études dans une université allemande ou française. Jusqu'en 1923, il fut instituteur à Dellen, puis dans la ville de Luxembourg. Dans les années 1930, Wagner s'engagea en faveur d'une réforme de l'enseignement de la géographie et de l'histoire luxembourgeoise. Il défendit ses positions dans l'étude Heimatkundlicher Erziehungsunterricht. Versuch einer neuen Schulreform (1935). Wagner s'engagea comme membre du comité et comme bibliothécaire à la fois dans la GEDELIT et l'Alliance française. Après la Seconde Guerre mondiale, il travailla apparemment comme comptable.

Marius Wagner publia des récits pour enfants dans le journal Zeitung für kleine Leute. Il rédigea des éditoriaux, des commentaires sur la politique intérieure et des articles sur la guerre dans le quotidien Escher Tageblatt. Il fut aussi collaborateur des journaux Luxemburger Zeitung, Obermosel-Zeitung et Les Cahiers Luxembourgeois, dans lesquels il publia des poèmes comme Sommernacht et Freund, ainsi que des critiques littéraires. Son essai Dualismus fut primé lors du concours littéraire des Cahiers luxembourgeois en 1933. En 1918, Wagner avait projeté, en collaboration avec Arthur Hary, de publier une anthologie dédiée aux poètes luxembourgeois contemporains. Une série de poèmes post romantiques resta inédite, tout comme une étude historico-littéraire consacrée au courants romantiques allemands et son autobiographie inachevée M.W. Mein Leben zwischen zwei Welten.

Cet article est signé Claude D. Conter

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Marius Wagner
  • Titre des périodiques
    Frohes Schaffen = Actif et gai. Monatsschrift für zeitgemässe Luxemburger Volksschulpraxis
    Noms utilisés
    Marius Wagner
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Zeitung III [1868-1941] / LZ
    Noms utilisés
    Marius Wagner
  • Titre des périodiques
    Obermosel-Zeitung / OMZ
    Noms utilisés
    Marius W.
    Marius Wagner
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Marius Wagner
    Marius
    J.P. Marius-Wagner
  • Titre des périodiques
    Zeitung für kleine Leute
    Noms utilisés
    J.P. Wagner, Dellen
    Marius Wagner

Études critiques

Distinctions

Membre

  • Alliance française
  • GEDELIT

Archives

Citation:
Claude D. Conter, « Marius Wagner », sous : , mise à jour du 27.04.2018, consulté le .