Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Emile Hengen


Photo :
© Pierre Matgé

Emile Hengen

Émile Hengen
Luxembourg

Pseudonymes : emi

Emile Hengen fréquente d’abord l’école primaire à Niederkorn et, de 1994 à 2001, le Lycée de garçons à Esch-sur-Alzette. Ensuite, il fait des études de philosophie aux universités de Luxembourg, de Heidelberg et de Metz-Nancy II, qu’il clôture en 2007 avec un diplôme de master.

Depuis 2000, Emile Hengen travaille comme correspondant et free-lance auprès de différents journaux et radios, entre autres aux Tageblatt, woxx, Queesch et à Radio ARA. De 2008 à 2012, il est engagé comme journaliste dans la rédaction culturelle du Tageblatt. Ensuite, il travaille comme artiste indépendant, surtout dans les domaines de la photographie d’art et de la sérigraphie. En 2015, il fonde la maison d’édition Monochrome Photographie.

En tant qu’artiste et photographe, Emile Hengen publie en 2011 Portfolio – An Artbox, un projet artistique sous forme d’une boîte en carton, dans laquelle 30 auteurs luxembourgeois et étrangers, comme Claudine Muno, Alexandra Fixmer, Lé Sibenaler ou Luc Spada, s’expriment par le biais de la littérature, de la photographie, de la musique et de la peinture. À partir de 2015, il participe à des expositions de collectifs d’artistes choisissant comme lieux d’expositions des endroits délabrés, voués à la démolition, comme Quartier 3 dans une vieille maison bourgeoise (2015), Zaepert dans un ancien abattoir désaffecté (2016), lieux situés tous à Esch-sur-Alzette, et KM9 à Trèves (2017). En 2017, il publie la brochure Une étoile pour vous avec des photos de gravures de l’artiste Ann Vinck.

La première œuvre littéraire d’Emile Hengen, unnahbar, se compose de courts poèmes et de textes en prose en langue allemande, résultant d’une écriture de l’intime. L’auteur se voue à la quête existentielle de la vérité intérieure en exprimant ses réflexions subjectives et philosophiques, ses émotions et empathies, ses déceptions et douleurs ainsi que sa nostalgie de l’amour perdu et de l’impossible immersion dans l’Autre.

Cet article est signé Josiane Weber

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    kulturissimo. mensuel culturel et socio-politique
    Noms utilisés
    Emile Hengen
  • Titre des périodiques
    Queesch. die Zeitschrift für und über Selbstbestimmung des Infoladen 'Schréibs' = le magazine pour et sur l'autodétermination du Infoladen "Schréibs"
    Noms utilisés
    Emile Hengen
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    emi
    Emile Hengen
  • Titre des périodiques
    woxx / Grénge Spoun. déi aner Wochenzeitung = l’autre hebdomadaire
    Noms utilisés
    Emile Hengen

Études critiques

Citation:
Josiane Weber, « Emile Hengen », sous : , mise à jour du 15.02.2021, consulté le .