Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Alexandra Fixmer


Photo :
© CNL

Alexandra Fixmer

Luxembourg

Pseudonymes : A.F.

Alexandra Fixmer fréquente les écoles primaires du Limpertsberg et de Pontpierre. Après son baccalauréat à l’Athénée de Luxembourg, elle fait des études de lettres modernes de 1995 à 1999 aux universités de Strasbourg et de Metz, études couronnées par le mémoire scientifique Diffusion et intégration du théâtre français à Luxembourg entre 1868 et 1877. En 2003, elle termine ses études avec un diplôme d’études approfondies (DEA) en histoire culturelle portant sur Le Théâtre français à Luxembourg entre 1895 et 1902. Après une activité professionnelle de deux ans en tant qu’assistante de direction du Centre de psychologie et d’orientation scolaires à Luxembourg, elle endosse d’août 2005 à décembre 2007 la direction des éditions Phi. Elle est aujourd’hui enseignante de français dans l’enseignement secondaire, actuellement au Lycée Hubert Clement à Esch-sur-Alzette.

En collaboration avec Anne Reinard, Alexandra Fixmer a été responsable de l’atelier de poésie du Lycée de garçons à Luxembourg, lequel a publié l’anthologie poétique Citron vers. Poèmes pressés (2010) avec une préface de Lambert Schlechter, et Citrons vers. Les bons zestes (2011). Cet atelier était auparavant sous les auspices de Nic Klecker et Pierre Mergen. L’anthologie Poetry Factory 2011 (2011) est issue d’un atelier de poésie avec les élèves du LHCE et a été publiée par Alexandra Fixmer et Martine Marchal. Alexandra Fixmer a été membre du comité de rédaction de la revue transkrit et du comité d’organisation du Printemps des poètes – Luxembourg.

Plusieurs contributions d’Alexandra Fixmer sont parues dans Livres-Bücher, Aujourd’hui Poème, Matières à Poésie et dans la revue en ligne mouvances.ca. Elle a publié les livres d’artiste Mon bleu est mort mon amour, Je cache mes ailes dans mon corset et Je suis la reine des portes fermées en collaboration avec l’artiste peintre Anne Slacik. Alexandra Fixmer a écrit le texte luxembourgeois du conte Eng Pärel am Härz, qui fait partie d’une brochure de sensibilisation au sujet de la violence domestique ; Michele Parente en a signé le texte français. Nid-de-poule contient des poèmes en prose accompagnés de photos de Véronique Fixmer, la sœur de l’auteure. Ces poèmes évoquent un voyage ferroviaire mental à travers les paysages picturaux chaotiques de la vie, en commençant et en s’éloignant de plus en plus des souvenirs liés aux parents, à l’enfance et à la jeunesse. Le titre est une référence ironique à la personne du narrateur, ainsi qu’à la tentative de contourner les nids-de-poule sur le chemin de la vie.

Alexandra Fixmer a signé le recueil de poésie vers blanc, dans lequel le Moi se souvient d’un être aimé et se confronte à la solitude existentielle, conséquence de l’absence de l’Autre. Dans le récit autobiographique La Reine du Lampertsbierg, une petite fille raconte ses souvenirs d’enfance au Luxembourg et en Lorraine. De courts chapitres humoristiques montrent les facettes caractéristiques de la vie quotidienne des années 1980 au Luxembourg et en Lorraine, ainsi que les singularités des membres de la famille et d’autres contemporains de la narratrice.

Cet article est signé Pascal Seil

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Livres - Bücher. Un supplément du Tageblatt
    Noms utilisés
    A.F.
  • Titre des périodiques
    transkrit. Revue littéraire - Zeitschrift für Literatur
    Noms utilisés
    Alexandra Fixmer

Études critiques

Distinctions

Membre

  • CNLi - Conseil national du livre
  • Printemps des Poètes - Luxembourg
Citation:
Pascal Seil, « Alexandra Fixmer », sous : , mise à jour du 07.05.2021, consulté le .