Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Wendy Winn


Photo :
© Wendy Winn

Wendy Winn

Tokyo ()

Wendy Winn fréquente l’école primaire et le lycée à Fairborn, dans l’Ohio, de 1966 à 1979. À la Wright State University de Dayton, dans l’Ohio, elle étudie l’anglais (BA) et la création littéraire (MA). Elle y est également assistante de recherche en anglais pendant deux ans. À la fin des années 1980, Wendy Winn s’installe au Luxembourg. À partir de ce moment et jusqu’au milieu des années 1990, elle exerce comme journaliste et coéditrice du premier hebdomadaire anglophone luxembourgeois, News Digest, devenu Luxembourg News à partir de 1991. Depuis 2013, elle rédige les bulletins d’information en ligne de la Commission européenne sur la santé publique et la sécurité alimentaire. Wendy Winn présente sur Radio ARA les émissions The Corner Café (2004-2015), Happy Hour (depuis 2015) et And This Is Also Europe (depuis 2018), dans lesquelles elle reçoit aussi fréquemment des écrivains.

Wendy Winn est journaliste, autrice et traductrice indépendante depuis 1980. Elle a écrit des textes et des pièces courtes pour divers projets théâtraux du Creative Writing Club Luxembourg (CWC), dont Art Echo (2005), Medium Rare (2009) et I-phone, Therefore I am (2012). Certains de ses écrits ont été publiés dans des anthologies : une nouvelle fait partie de Writing from a Small Country (CWC Luxembourg, 2004), tandis que plusieurs poèmes ont été inclus dans Moments of the Soul (Langley Park, MD, 2010), Fresh from the Fountain (Luxembourg, 2018) et High Five! (Luxembourg, 2019). Elle y relate en partie des anecdotes de vies pas toujours heureuses de femmes. Les thèmes tournent surtout autour de la famille et du voisinage, et concernent en particulier le père, sans oublier la mère qui doit assurer l’intendance après la maladie de ce dernier.

Wendy Winn traduit également des ouvrages littéraires et non littéraires en anglais. Elle a adapté Venus Has Two Faces, and So Many More ... (2015) de l’auteur français Philippe Parrot et Igor & The Secret of the 7 Lives (2019) de Mara Montebrusco-Gaspari. Elle a également été chargée de la version anglaise des séries de livres Lëtzebuerg an de 50er Joeren (2006), Lëtzebuerg an de 60er Joeren (2007), Lëtzebuerg an de 70er Joeren (2010) et Lëtzebuerg an de 80er Joeren (2011) de Bibi Krings/Wintersdorf, du livre illustré Alfons Kiefer – Illustrationen, Zeichnungen & Gemälde (2013) de Wolf Porz. En outre, elle a été coéditrice d’Under the Bedclothes (1993) de Janet Alldis.

Des textes de Wendy Winn ont été publiés aux États-Unis dans le journal universitaire The Wright Stater, le Dayton Daily News et The Vincent Brothers Review, et au Luxembourg dans Delano. Elle s’est impliquée dans le Creative Writing Club Luxembourg et est membre active de Word in Progress (depuis 2016), de la LEAPA (Luxembourg European Association of Performing Arts) et de Writers Who Talk. Une nouvelle de Wendy Winn a été primée au concours de nouvelles du Vincent Brothers Review en 2003 ; le poème My father, the forecaster a été primé au concours de la LEAPA en 2019.

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Participations diverses

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Luxembourg News. Luxembourg's newspaper for the international community
    Noms utilisés
    Wendy Winn

Études critiques

Distinctions

Membre

  • Creative Writing Club / Creative Writing Consortium
Citation:
Nicole Sahl, « Wendy Winn », sous : , mise à jour du 19.05.2021, consulté le .