Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Janine Goedert


Photo :
© Collection CNL

Janine Goedert

Luxembourg

Après son baccalauréat à l’Athénée de Luxembourg en 1974, Janine Goedert suit le cycle English and American Studies au Centre universitaire à Luxembourg, qu’elle complète à l’université de Nottingham. De 1978 à 1981, elle enseigne au Lycée Michel Rodange à Luxembourg. Depuis, elle enseigne l’anglais au Lycée de garçons à Luxembourg.

De 1996 à 2002, Janine Goedert est membre de la rédaction de la revue littéraire Estuaires. En 2005, elle publie un texte dans l’anthologie Le Mur. La même année, elle fait paraître un article dans le recueil milanais Transeuropa Express. Elle alimente les pages culturelles du journal d’Lëtzebuerger Land et est coéditrice du recueil Régions, nations, mondialisation : Aspects politiques, économiques, culturels (1996).

Janine Goedert traduit des textes littéraires français en anglais, entre autres quatre recueils de poésie d’Émile Hemmen, Félix Molitor et René Welter. Ses traductions anglaises de plusieurs poèmes de René Welter et d’Émile Hemmen ont paru également dans le recueil de photographies Eist Land (1986) de Marc Theis ainsi que dans The Café Review (Portland, 1999). En 1999, elle effectue la traduction anglaise d’un recueil trilingue de Colette Mart, consacré à l’artiste luxembourgeoise Pina Delvaux.

Cet article est signé Sandra Schmit

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Café Review (The). [a quarterly journal of poetry]
    Noms utilisés
    Janine Goedert
  • Titre des périodiques
    Estuaires. Revue culturelle
    Noms utilisés
    Janine Goedert
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Land (d') / d'Letzeburger Land / LL. unabhängige Wochenschrift für Politik, Wirtschaft und Kultur
    Noms utilisés
    Janine Goedert
Citation:
Sandra Schmit, « Janine Goedert », sous : , mise à jour du 20.11.2020, consulté le .