Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Melanie Georges


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Melanie Georges

Melanie Ludwig-Georges ; Mélanie Anastasie May [né(e)]
Saulnes () La Couronne ()

Melanie Georges est la sœur d’Eléonore Flammang-Georges. Elle a donné des cours de musique et de chant à Esch-sur-Alzette, en partie avec sa sœur. Elle habite à partir de 1928 environ à Strasbourg, et aussi pendant un moment à Düsseldorf. Elle meurt pendant la guerre dans le département de la Charente, après avoir été évacuée de son dernier domicile alsacien à Schirmeck. On ne dispose actuellement pas de données supplémentaires sur la vie de l’auteure.

La pièce de théâtre pour enfants, Prenzesschen Ro'semendchen, de Melanie Georges, se déroule au Moyen Âge dans la forêt du Grünewald. Elle met en scène des chevaliers pillards, des sorcières et des lutins. Les chansons sont mises en musique par son frère Jérôme Romoild Georges, alors que sa sœur s’occupe des danses et de la mise en scène. La pièce dramatique en trois actes Die Unbekannte existe seulement en tant que manuscrit. Les textes Bernadette. Gedichte et Des Kindes Sehnsucht ne se trouvent dans aucune bibliothèque.

Avec Céline Clemen, Melanie Georges est la première femme à publier un ouvrage autonome en langue luxembourgeoise.

Cet article est signé Sandra Schmit et Nicole Sahl

Publications

Études critiques

Archives

Citation:
Sandra Schmit/Nicole Sahl, « Melanie Georges », sous : , mise à jour du 23.11.2020, consulté le .