Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Emil Schaus


Photo :
© Jean Weyrich, LW

Emil Schaus

Émile Schaus
Reimberg Luxembourg

Pseudonymes : Agric ; älterer Jungtürke (Ein) ; E. ; Einer der am Rande steht ; Einer der dabei war ; E.-l. ; EmS ; En aus der pädagogescher Provenz ; En aus der Scho'l ; ES ; E vum Fach ; E vum Koppel ; E vun der Gemeng ; E vun der Tribün ; familial (Un) ; Familjepapp (E) ; Hebran ; homme du métier (Un) ; il ; ilus ; Jim ; J.M. ; Jotem ; l. ; Le ; lg ; Liber ; Limé ; L.O.N. ; Mann am Tram (De) ; Mar ; m... c... ; Papp am Bûs (De) ; Papp am Stôt (De) ; Papp aus der Tâk (De) ; Papp dohém (E) ; Papp vun der Strôss (De) ; Pater familias ; pons. ; Professor S. ; Raban ; rd. ; S. ; See ; Spectator ; us ; V. ; Val ; Valentin ; Varro ; Vivès ; Zète

Après avoir fréquenté le Gymnase de Diekirch dès la fin de la Première Guerre mondiale, Emil Schaus y passe son baccalauréat en 1925. Ensuite, il fait des études de lettres allemandes et latines aux Cours supérieurs à Luxembourg ainsi qu’aux universités de Paris, Munich et Berlin. À partir de 1929, il enseigne l’allemand au Gymnase de Diekirch et, à partir de 1935, à l’Athénée de Luxembourg. Après avoir été dénoncé, il est emprisonné à Luxembourg-Grund en 1941 avant d’être déporté au camp de prisonniers de Wittlich, puis au camp de concentration de Hinzert. En décembre 1942, il commence à travailler comme aide-archiviste au Landessippenamt à Coblence-Ehrenbreitstein. Il profite d’un congé en août 1944 pour se cacher dans la maison de ses beaux-parents à Eischen. Après la guerre, Schaus intègre le Luxemburger Wort comme rédacteur. De 1945 à 1959, il est directeur de l’École normale d’instituteurs. En 1952, il entame une carrière politique en tant que conseiller municipal du CSV à Luxembourg-ville. À la mort de Pierre Frieden en 1959, Schaus devient ministre de l’Éducation nationale, de l’Agriculture, de la Population et de la Famille.

Aux élections législatives de 1964, il est élu député, ainsi que représentant du Luxembourg au sein du Conseil de l’Europe et du Parlement européen. Schaus cofonde l’Action familiale et populaire, dont il occupe le poste de secrétaire général de 1946 à 1951. Il s’est engagé en faveur d’un renouveau de la société fondée sur les valeurs chrétiennes et a publié des articles à ce sujet dans D’Hémecht – La Patrie et dans les Cahiers du redressement, édités par Pierre Frieden.

Dans ses romans, Emil Schaus analyse les menaces que l’Allemagne faisait peser sur le Luxembourg en racontant des expériences individuelles. Il écrit également des histoires d’animaux comme Schne'g, Rougette et Paul und Zorro, à travers lesquelles il illustre la résistance face à l’occupant. Le roman Auf der Galeere est à la fois une représentation historique de la Résistance luxembourgeoise et un destin individuel mis en scène de manière romanesque et agrémenté d’éléments autobiographiques. En 1978, Schaus publie une analyse du dialecte du Pratzerthal, intitulée Buurkels Marjänn. Tagebuchblätter et illustrée à travers des livres-journaux fictifs, dans Bulletin linguistique et ethnologique. Ces livres-journaux en partie autobiographiques ont été traduits en allemand et sont à la base du roman Marianne Bourkels.

Emil Schaus a été membre de la LSV et de l’Institut grand-ducal, section de linguistique, de folklore et de toponymie. Il a publié des livres et des articles consacrés à l’histoire locale, ainsi qu’aux traditions de la localité de Reimberg, de la région du Préizerdaul et d’un monde rural en pleine mutation. Citons Rëmmerecher Duerftypen (1980) et Die Straus. Eine Dynastie von Uhrmachern (1981). La suite Duerfaarbichten am Joëreskräs a paru dans le recueil D’Geschicht vum Préizerdaul (1983-1987). Dans les années 1930, Schaus écrit des articles sur la langue et la littérature luxembourgeoises. Il commente entre autres la trilogie de romans de Jean-Pierre Erpelding dans Letzeburg et publie des articles dans Clarté, Academia, Luxemburger Wort, Warte-Perspectives, Luxemburger Marienkalender, Eis Sprooch (association Actioun Lëtzebuergesch), Hémecht et Rappel. En 1974, il rédige l’histoire du CSV dans Ursprung und Leistung einer Partei. Ses mémoires, Begegnungen oder Erinnerung, sont restés inédits.

Cet article est signé Roger Muller

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Academia. Mitteilungen aus dem Luxemburger Katholischen Akademiker-Verein
    Noms utilisés
    Emil Schaus
  • Titre des périodiques
    Annuaire de l'ALUC
    Noms utilisés
    Emil Schaus
  • Titre des périodiques
    Bauerekalenner / Letzeburger Bauere-Kalenner
    Noms utilisés
    Emil Schaus
  • Titre des périodiques
    Bulletin linguistique et ethnologique
    Noms utilisés
    Emil Schaus
  • Titre des périodiques
    Cahiers du redressement = Schriften zum Wiederaufbau
    Noms utilisés
    Emil Schaus
  • Titre des périodiques
    Clarté (L). Hebdomadaire politique et littéraire
    Noms utilisés
    Emil Schaus
  • Titre des périodiques
    Eis Sprooch (Actioun Letzebuergesch)
    Noms utilisés
    Emil Schaus
    EmS
  • Titre des périodiques
    Hémecht / Ons Hémecht / 'T Hémecht
    Noms utilisés
    Emil Schaus
  • Titre des périodiques
    Hémecht (d') - La Patrie. Erausgi vun der Unio'n vun de Letzeburger Freihêtsorganisatio'nen
    Noms utilisés
    Emil Schaus
  • Titre des périodiques
    Journal des professeurs
    Noms utilisés
    Emil Schaus
  • Titre des périodiques
    Letzeburg. Blätter für nationales Leben
    Noms utilisés
    Emil Schaus
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    Emil Schaus
    ilus
    Hebran
    il
    S.
    Agric
    älterer Jungtürke (Ein)
    E vun der Gemeng
    E vun der Tribün
    E.
    Einer der am Rande steht
    Einer der dabei war
    Papp dohém (E)
    pons.
    Professor S.
    Raban
    Spectator
    Familjepapp (E)
    J.M.
    Jotem
    Le
    Limé
    Mar
    Papp am Stôt (De)
    us
    V.
    Val
    Varro
    Vivès
    Zète
  • Titre des périodiques
    Marienkalender / Luxemburger Marienkalender / Lëtzebuerger Panorama
    Noms utilisés
    Emil Schaus
  • Titre des périodiques
    Rappel. Organ vun der L.P.P.D. = organe de la Ligue luxembourgeoise des prisonniers et déportés politiques
    Noms utilisés
    Emil Schaus
  • Titre des périodiques
    Rundschau (Die). [Kulturbeilage des Luxemburger Wort]
    Noms utilisés
    Emil Schaus
  • Titre des périodiques
    Télécran. das Luxemburger Magazin
    Noms utilisés
    See
  • Titre des périodiques
    Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
    Noms utilisés
    familial (Un)
    Papp am Bûs (De)
    E vum Koppel
    Papp aus der Tâk (De)
    E vum Fach
    Emil Schaus
    ES
    lg
    Mann am Tram (De)
    Pater familias
    Hebran
    Jim
    Valentin
    S.
    l.
    Raban
    Papp am Stôt (De)
    En aus der Scho'l
    Papp dohém (E)
    homme du métier (Un)
    il
    EmS
    En aus der pädagogescher Provenz
    Vivès
    Papp vun der Strôss (De)

Études critiques

Membre

  • Institut grand-ducal Section de linguistique, de folklore et de toponymie (1935-97)
  • LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1986-2016]

Archives

Citation:
Roger Muller, « Emil Schaus », sous : , mise à jour du 26.02.2021, consulté le .