Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Léon Rinaldetti


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Léon Rinaldetti

Dudelange

Après avoir fréquenté le Collège d’enseignement moyen, devenu par la suite le Lycée technique Nic Biever, à Dudelange et le Lycée Robert Schuman à Luxembourg, Léon Rinaldetti est employé à l’administration du dépôt militaire Warehouse Services Agency à Dudelange. De 2006 à 2014, il travaille en tant que documentaliste à la bibliothèque du Centre national de littérature à Mersch.

À partir de 1975, Léon Rinaldetti écrit de la poésie et de courts textes en prose en allemand et en français. S’inspirant pour la forme de haïkus et d’aphorismes, il cherche à renouveler la langue par le biais de litotes et de condensations poétiques, en se libérant des conventions linguistiques. Il met l’accent sur la sonorité des mots, sur les significations sous-jacentes et crée de nouvelles métaphores pour attirer l’attention sur la relation entre le langage et la réalité. Le système de coordonnées poétiques s’étend, par des allusions ou des citations manifestes, de textes littéraires et philosophiques d’Asie de l’Est et du Japon au lyrisme américain d’Ezra Pound et Allen Ginsberg, en passant par la poésie européenne de Rainer Maria Rilke, Giuseppe Ungaretti, Paul Celan, Ingeborg Bachmann, Hans Magnus Enzensberger ou Jean Krier.

Dans le recueil Unter Erdrandsiedlern, une œuvre en trois parties, Léon Rinaldetti procède à un partage du temps précédant les attentats du 11 septembre 2001 et leur succédant. Il adopte des tonalités critiques, voire pessimistes concernant la société, l’histoire, le capitalisme, les médias. Sur arrière-fond d’un évènement ressenti comme mémorable, il reste méfiant face à l’idée d’une idéologie du progrès, à toute forme de radicalisme politique et religieux, tout comme à toutes les manifestations de la violence, de la destruction et du manque de respect envers l’être humain ou la nature. Le recueil Wenn morgens die Kellerassel se concentre sur des instantanés caractéristiques de haïkus plutôt ancrés dans la tradition, composés entre 1995 et 2015. La nature, les saisons, les oiseaux et les insectes en sont les motifs principaux. De plus, ces poèmes sur la nature en apparence révèlent la singularité des moments de la vie individuelle, de la vie de tous les jours et proposent en sus des réflexions sociocritiques. 

Léon Rinaldetti publie des poèmes dans des anthologies étrangères telles que Zen auf Deutsch (Berlin, 1977), dans les anthologies de la LSV et du Lëtzebuerger Almanach ainsi que dans les journaux Tageblatt, d’Lëtzebuerger Land, Das Gedicht, Krautgarten, Estuaires et Galerie. Dans Schließfach, il a présenté des poèmes et des gravures de sa main. Des poèmes ont été publiés dans le livre d’artiste Les Mots vert et orange (Alpha Presse, 2010). En collaboration avec Daniela Lieb et Germaine Goetzinger, Léon Rinaldetti a été responsable de la sélection de poèmes pour l’anthologie en roumain 'Scrie acum, scrie' (2015). Il a traduit des poèmes de Janko Ferk en français.

Lauréat en 1987 et en 1989 du Prix de poésie de la Ville de Dudelange, Léon Rinaldetti remporte en 2001 le troisième prix du Concours littéraire national avec le recueil Sprengsätze. Quelques-uns de ses poèmes ont été traduits en macédonien. Par ailleurs, il contribue par des comptes rendus sur la poésie et la littérature à Radio 100,7. Il a été membre de la LSV jusqu’à la dissolution de celle-ci en 2016.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Drauffelter Zeitung
    Noms utilisés
    Léon Rinaldetti
  • Titre des périodiques
    Estuaires. Revue culturelle
    Noms utilisés
    Léon Rinaldetti
  • Titre des périodiques
    Galerie. Revue culturelle et pédagogique
    Noms utilisés
    Léon Rinaldetti
  • Titre des périodiques
    Gedicht (Das). Zeitschrift für Lyrik, Essay und Kritik
    Noms utilisés
    Léon Rinaldetti
  • Titre des périodiques
    Krautgarten. Forum für junge Literatur im deutschen Sprachgebiet
    Noms utilisés
    Léon Rinaldetti
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Almanach. Red.: Georges Hausemer ; Gestalt.: Heng Ketter
    Noms utilisés
    Léon Rinaldetti
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Land (d') / d'Letzeburger Land / LL. unabhängige Wochenschrift für Politik, Wirtschaft und Kultur
    Noms utilisés
    Léon Rinaldetti
  • Titre des périodiques
    Schliessfach. Zeitschrift für Literatur und Grafik
    Noms utilisés
    Léon Rinaldetti
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Léon Rinaldetti

Études critiques

Distinctions

Membre

  • LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1986-2016]

Archives

Citation:
Claude D. Conter, « Léon Rinaldetti », sous : , mise à jour du 10.05.2021, consulté le .