Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Hélène Fournelle


Photo :
© Archiv Luxemburger Wort

Hélène Fournelle

Holzem Francfort-sur-le-Main ()

Après sa formation à l’École normale d’institutrices, Hélène Fournelle est nommée institutrice à Dippach en 1921, puis à Luxembourg en 1928. Elle y enseigne entre autres aux cours complémentaires jusqu’en 1966. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est mutée par sanction en Allemagne.

Hélène Fournelle se considérait comme éducatrice et écrivaine catholique. Elle a écrit en premier lieu des histoires pour enfants et adolescents. Par ailleurs, elle a été collaboratrice des périodiques Morgenglocken, Letzeburger Kanner et Luxemburger Marienkalender. Son livre le plus connu, Die Sieben aus der Häregâs, est rédigé en allemand et en luxembourgeois. L’ouvrage, qui existait sous forme de manuscrit dès 1940, ne peut être publié qu’après la guerre. Hélène Fournelle y décrit son enfance à Holzem. Quelques-uns de ses textes ont été mis en musique par Chrétien Clement, Edy Schumacher, Joseph Biwer et Nicolas Schuh. Les recueils Deng Himmelsmamm et Kommt Könnercher kommt, signés « vun enger Le'erin » (« par une institutrice ») sont parfois attribués à Hélène Fournelle, bien qu’ils soient dus à l’institutrice Mathilde Müller.

Cet article est signé Germaine Goetzinger

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Eis Sprooch (Eis Sprooch). Veräinsblaat fir alles waat lëtzebuurgesch ass
    Noms utilisés
    Hélène Fournelle
  • Titre des périodiques
    Horizons nouveaux. Journal des Instituteurs
    Noms utilisés
    Hélène Fournelle
  • Titre des périodiques
    Letzeburger Kanner
    Noms utilisés
    Hélène Fournelle
  • Titre des périodiques
    Marienkalender / Luxemburger Marienkalender / Lëtzebuerger Panorama
    Noms utilisés
    Hélène Fournelle
  • Titre des périodiques
    Morgenglocken. Luxemburger Kinderzeitung
    Noms utilisés
    Hélène Fournelle

Études critiques

Archives

Citation:
Germaine Goetzinger, « Hélène Fournelle », sous : , mise à jour du 07.05.2021, consulté le .