Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Chrétien Clement


Photo :
© Collection CNL

Chrétien Clement

Christian Clement
Gonderange Luxembourg

Chrétien Clement fréquente l’école primaire à Junglinster, l’école primaire supérieure à Bonnevoie et l’École normale d’instituteurs à Luxembourg. Il suit en outre des études de piano, de chant et de violon au Conservatoire de Bruxelles. De 1931 à 1933, il est instituteur à Ernster, de 1933 à 1936 à Rodange et jusqu’en 1974 dans la ville de Luxembourg. En outre, il se signale comme chanteur sur RTL Radio Lëtzebuerg et dirige la maîtrise de la cathédrale.

Chrétien Clement conclut le recueil de poèmes Ënnerwee (1982) avec le poème Mir frëschen al Wierder op, une illustration caractéristique de sa poétique et de son conservatisme linguistique. En réutilisant des mots archaïques du monde rural, il souhaite sauvegarder le souvenir d’une culture et d’une langue imprégnées par le monde agricole au sein d’une société passée à l’ère de l’industrialisation. Au niveau de la forme, Chrétien Clement privilégie les allitérations. Ses textes sont régulièrement publiés dans Eis Sprooch (association Actioun Lëtzebuergesch) entre 1973 et 1986 ainsi que dans la publication pour enfants Zack. Certains ont été mis en musique, notamment par Josy Meisch.

Compositeur, Chrétien Clement a aussi mis en musique un choix de ses propres poèmes et chansons pour enfants (3 Kannerlider), mais aussi des chansons d’autres auteurs, principalement des poèmes religieux de Marcel Reuland, Robert Wiwinius, Félix Simon, Jos Besch, Emil Kauth, les chants de Noël de Camille Minette et Willy Goergen ainsi qu’Abendgebet d’Hélène Fournelle. Ami de Théodore Wies, Clement a adopté le surnom Chrétien et rédigé plusieurs poèmes pour des fêtes catholiques, d’abord dans l’anthologie de Pierre Schneider Reimercher, Sprechelcher, Gebieder, Lidder a Gedichter (1952). En 1986, Chrétien Clement se voit décerner la plaquette en argent Dicks-Rodange-Lentz de la part de l’Actioun Lëtzebuergesch.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Bauerekalenner / Letzeburger Bauere-Kalenner
    Noms utilisés
    Chrétien Clement
  • Titre des périodiques
    Eis Sprooch (Actioun Letzebuergesch)
    Noms utilisés
    Chrétien Clement
  • Titre des périodiques
    Eis Sprooch (Eis Sprooch). Veräinsblaat fir alles waat lëtzebuurgesch ass
    Noms utilisés
    Chrétien Clement
  • Titre des périodiques
    nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
    Noms utilisés
    Chrétien Clement
  • Titre des périodiques
    Zack
    Noms utilisés
    Chrétien Clement

Études critiques

Distinctions

Archives

Citation:
Claude D. Conter, « Chrétien Clement », sous : , mise à jour du 16.10.2020, consulté le .