Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Cécile Ries


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Cécile Ries

Mersch Luxembourg

Issue d’une famille d’agriculteurs, Cécile Ries fréquente le Pensionnat Sainte-Anne à Ettelbruck et l’École normale d’institutrices à Walferdange. En 1934, elle trouve un premier emploi à Tuntange. Son attitude germanophobe lui vaut une mutation à Steinsel en 1941, une suspension en 1942 et des incarcérations à Trèves, à Francfort-sur-le-Main, Kassel, Halle et Berlin. En juin 1943, Cécile Ries est déportée au camp de concentration de Ravensbrück, où elle fait la connaissance de Lily Unden. Début 1945, elle est transférée à Bergen-Belsen. Fin mai 1945, elle rentre au Grand-Duché, où elle reprend son métier d’institutrice, d’abord à Luxembourg, puis à Mersch. Cécile Ries a été membre du comité de l’Amicale des concentrationnaires et prisonnières politiques luxembourgeoises et à partir de 1957, membre honoraire de la SELF.

Cécile Ries a publié des poèmes en langue française dans Rappel et Les Pages de la SELF. Mon cœur parle au rythme des saisons exprime son attachement aux valeurs chrétiennes, à la nature et à la patrie. Le recueil Poèmes, rédigé en collaboration avec Thérèse de Vos, Henriette Theisen et Lily Unden, évoque les souvenirs des camps de concentration. Cécile Ries a publié en outre des articles dans des ouvrages collectifs d’associations de résistants. Par ce biais, elle a cherché à entretenir le souvenir des souffrances, mais aussi de la solidarité entre femmes qui régnait dans les camps de concentration. Par ailleurs, elle a été membre fondatrice des Amis du vieux Mersch et collaboratrice du journal local Forum Mierscherdall. Elle s’est livrée à des études historiques sur sa ville natale, publiées dans des brochures communales et associatives.

Cet article est signé Germaine Goetzinger

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Forum Mierscherdall
    Noms utilisés
    Cécile Ries
  • Titre des périodiques
    Pages de la SELF (Les)
    Noms utilisés
    Cécile Ries
  • Titre des périodiques
    Rappel. Organ vun der L.P.P.D. = organe de la Ligue luxembourgeoise des prisonniers et déportés politiques
    Noms utilisés
    Cécile Ries

Études critiques

Membre

  • Amis du vieux Mersch = Mierscher Geschichtsfrënn
  • SELF / S.E.L.F. - Société des écrivains luxembourgeois de langue française
Citation:
Germaine Goetzinger, « Cécile Ries », sous : , mise à jour du 10.05.2021, consulté le .