Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Mil Goerens


Photo :
© Jeanne Kettel

Mil Goerens

Ettelbruck

Mil Goerens fréquente l’école primaire de Schieren de 1955 à 1961, puis le Lycée classique de Diekirch. Après son baccalauréat en 1969, il travaille pour Goodyear jusqu’en 2009.

Mil Goerens s’intéresse à la langue luxembourgeoise et aux légendes du grand-duché. Dans Vun der Long op d’Zong, il décrit le dialecte de Schieren et traite principalement d’expressions idiomatiques et oubliées. Il y évoque la langue yéniche et les curiosités de l’histoire luxembourgeoise, tout en mentionnant des jurons et des sobriquets de localités. Mil Goerens adopte une approche de conservation de la langue, en utilisant des sources orales et écrites qui lui permettent d’expliquer certaines expressions idiomatiques et certains mots isolés, en particulier en usage dans le monde paysan.

Dans l’ouvrage en trois volumes Eiser Soen, Mil Goerens rassemble les légendes des cantons du Luxembourg et des régions frontalières belges et allemandes, depuis les débuts du Duché de Luxembourg jusqu’à l’époque moderne. Il se réfère aux recueils d’Antoine Meyer, Nikolaus Steffen, Peter Klein, Jean Engling, Amélie Picard, Edmond de la Fontaine et surtout Nicolas Gredt. Mil Goerens traduit la plupart des légendes en luxembourgeois pour la première fois ou les retranscrit à partir de plusieurs témoignages transmis de génération en génération. On y croise des sorcières, des saints, des Templiers, des fantômes, des géants et des nains, ainsi que des créatures et des évènements étranges ; sont évoqués également des châteaux et des palais. En 2018, il reçoit la plaquette en argent de l’Actioun Lëtzebuergesch pour la publication de ce recueil de légendes.

Mil Goerens est impliqué dans l’étude de l’histoire locale à Schieren : il participe aux fouilles, soutient la préservation du château de Birtrange et écrit des articles sur l’histoire communale, surtout à l’époque des deux guerres mondiales, en particulier dans le bulletin communal de Schieren De Louis.

Cet article est signé Claude D. Conter et Nicole Sahl

Publications

Études critiques

Distinctions

Citation:
Claude D. Conter/Nicole Sahl, « Mil Goerens », sous : , mise à jour du 19.04.2022, consulté le .