Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Paule Daro


Photo :
© Roberto Leone

Paule Daro

Luxembourg

Paule Daro fréquente l’école primaire du Cents jusqu’en 2009. Elle rejoint ensuite l’Athénée puis, à partir de 2013, le Lycée Aline Mayrisch de Luxembourg. À l’âge de 15 ans, elle est admise pendant six mois dans un centre de psychiatrie pour enfants et adolescents afin de soigner anorexie et dépression. En 2014, elle travaille en tant que rédactrice bénévole pour le magazine culturel en ligne Grrrrr. En 2015, elle suit, parallèlement à sa scolarité, une formation de professeur de yoga. Elle étudie actuellement l’indologie, la tibétologie et la mongolistique à Leipzig.

C’est précisément à sa sortie de psychiatrie que Paule Daro rédige son premier roman, Angesichts des schwarzen Lochs. Publié en 2015, il expose les tourments de Myra, une jeune fille qui, en proie à un mal-être physique et psychique, ressent les émois intenses d’une première relation amoureuse et décroche en même temps de son environnement scolaire, amical et familial pour sombrer dans les troubles alimentaires, la dépression et l’automutilation. En 17 chapitres comprenant tous une petite introduction à un phénomène lié aux domaines de l’astronomie et de l’astrophysique, l’auteure cadence les tumultes et vertiges de son personnage jusqu’au point de non-retour, impliquant l’internement dans un hôpital psychiatrique. Dans Sorgenkinder (2016), dont le titre fait allusion à l’ouvrage LSD-Mein Sorgenkind du chimiste suisse Albert Hoffmann, l’auteure s’attache au sujet de la consommation de substances hallucinogènes, et plus particulièrement aux états psychédéliques vécus par deux adolescents consommant du LSD.

Depuis 2014, Paule Daro pratique également le poetry slam. Elle se produit en Allemagne, notamment au « Verbum Varium » de Trèves ou lors des championnats de Regensburg et d’Augsburg, et au Grand-Duché dans le cadre du Ferriminera Kollektiv Festival avec le Géisskan Kollektiv, à l’occasion du « Poetry Slam Luxembourg » organisé par Luc Spada à Niederanven ou encore lors des séances de la « Lesebühne » Luxembourg au café Rocas organisées par Christian Happ, Francis Kirps et Claudine Muno.

En outre, Paule Daro a publié le court récit en prose Unter verzweifelten Monden (2014) dans la revue littéraire allemande Haller et alimente un blog littéraire.

En 2014, son script Herzschweigen obtient le troisième prix du scénario au concours « Crème fraîche » organisé dans le cadre du Luxembourg City Film Festival. La même année, le concours européen de littérature en langue allemande de la Jugend-Literatur-Werkstatt Graz décerne une mention spéciale à son texte Schnappschuss. En 2015, elle décroche le premier prix du concours de poésie « Jeune Printemps ».

Cet article est signé Ludivine Jehin

Publications

Études critiques

Distinctions

Citation:
Ludivine Jehin, « Paule Daro », sous : , mise à jour du 23.10.2020, consulté le .