Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Marguerite Textor

Echternach Luxembourg

Pseudonymes : Mariette ; M.T.

Après avoir fréquenté l’École normale d’institutrices de 1900 à 1903, Marguerite Textor enseigne dans les écoles primaires de Grevenknapp, Hamm, Schrondweiler et Rollingen (Mersch). À la demande du gouvernement luxembourgeois, elle suit entre 1915 et 1919 des études de pédagogie à Leipzig, Bonn et Fribourg (CH). En 1919, elle est nommée première inspectrice des écoles primaires du Grand-Duché de Luxembourg. Après avoir démissionné de son poste en février 1941, elle enseigne à l’École normale d’institutrices à Walferdange jusqu’à la fin de la même année.

Marguerite Textor a été collaboratrice externe des publications d’Arthur Hary, à savoir Zeitung für kleine Leute, Morgenglocken et Luxemburger Schulfreund. Elle a écrit également des articles pour Die Luxemburger Frau, certains sous le pseudonyme de Mariette. Pendant l’année scolaire 1918, elle assume la rédaction du Zeitung für kleine Leute. Une année plus tard, lorsqu’elle est nommée inspectrice de l’enseignement primaire, elle abandonne cette fonction au profit d’Arthur Hary. Marguerite Textor a publié un recueil de contes moralisateurs, Ich will euch erzählen …, dans le cadre de la série Lies mich.

Cet article est signé Germaine Goetzinger

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Herdfeier. Luxemburger Dorffrauen
    Noms utilisés
    Marguerite Textor
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Frau (Die). Organ der katholischen Frauenorganisationen Luxemburgs
    Noms utilisés
    Marguerite Textor
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Schulfreund. Organ. des Kath.Lehrer- und Lehrerinnenvereins
    Noms utilisés
    Marguerite Textor
  • Titre des périodiques
    Morgenglocken. Luxemburger Kinderzeitung
    Noms utilisés
    Marguerite Textor
  • Titre des périodiques
    Zeitung für kleine Leute
    Noms utilisés
    M.T.
    Marguerite Textor

Études critiques

Citation:
Germaine Goetzinger, « Marguerite Textor », sous : , mise à jour du 14.05.2021, consulté le .