Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Jérôme Cames


Photo :
© Collection CNL

Jérôme Cames

Reisdorf

Après des études à l’école primaire à Bissen et au Lycée technique d’Ettelbruck, Jérôme Cames suit une formation d’infirmier anesthésiste. Jusqu’à son départ à la retraite en 2019, il travaille à l’hôpital Saint-Louis à Ettelbruck, par la suite Centre hospitalier du Nord.

Jérôme Cames, qui est également peintre, prend part à des expositions entre autres à Luxembourg (LAC 2002, CAL 2004, galerie Schortgen 2007, 2009, 2011, 2013, 2015, 2016), à Differdange (centre Noppeney 1997, 2000), à Trèves (Richterakademie 2009) et à Munich (Galerie Hell 2005). Préfacé par Alain Steffen, un aperçu de son œuvre picturale paraît sous le titre Jérôme Cames: 1999-2011 (Esch-sur-Alzette, 2011).

Dans les années 1980, Jérôme Cames publie en collaboration avec Alain Steffen deux recueils de poèmes d’amour ainsi que des récits brefs en allemand et en luxembourgeois. Ensemble, Jérôme Cames et Alain Steffen ont dirigé les éditions LO à Stegen, où ils ont publié leurs propres recueils de poésie, mais aussi des ouvrages d’Eric Schneider, de Michèle Kohll et de Manon Petry. Ils ont coécrit l’anthologie Geckeg. Gedichter, Gedanken an Texter iwwer… Mënschen… (1985), dans laquelle plusieurs thérapeutes et infirmiers d’une unité hospitalière présentent leurs impressions sur la psychiatrie.

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Études critiques

Membre

  • CAL - Cercle artistique
Citation:
Nicole Sahl, « Jérôme Cames », sous : , mise à jour du 07.05.2021, consulté le .